Ravivage de la flamme du soldat inconnu

auteur : Sirpa Gendarmerie - publié le

Dans la continuité des commémorations du 11 novembre, le secrétaire d’État auprès du ministre de l’Intérieur, Laurent Nunez a présidé, mardi 12 novembre, en début de soirée, la cérémonie de ravivage de la flamme sur la tombe du soldat inconnu. À ses côtés, de nombreuses autorités politiques et militaires, parmi lesquelles des représentants de la gendarmerie, se sont rassemblées sous l’Arc de Triomphe, autour des anciens combattants.

Cette flamme symbolise à la fois l’importance du devoir de mémoire et l’espoir en l’avenir de notre pays. C’est André Maginot qui, pour la première fois, alluma la flamme, le 11 novembre 1923, alors qu’il était ministre de la Guerre.

Le cérémonial de ravivage n’a jamais cessé depuis, y compris durant la période d’occupation. Assuré par le comité de la flamme, composé d’anciens combattants, relayé parfois par d’autres associations, il a lieu tous les soirs à 18 h 30, selon un déroulé précis : défilé jusqu’à l’Arc, dépôt de gerbes, ravivage avec un glaive, suivi de la sonnerie « aux morts » et d’une minute de silence, puis de la signature du livre d’or et remerciements.

Autres Diaporamas disponibles (56)

Tour de France : la sécurité, un défi de chaque instant

Du 16 au 21 juillet, les Hautes-Alpes ont accueilli le Tour de France. À moment d’exception, dispositif d’exception… 2 070 gendarmes ont ainsi contribué à la sécurisation des cols mythiques du Tour de France.

Élèves-gendarmes à l’heure espagnole

Nouvelle étape d’une tradition de plusieurs décennies de partenariats entre la gendarmerie nationale et la Guardia civil, la formation d’élèves-gendarmes à l’école des jeunes gardes civils, à Valdemoro, a débuté le 2 octobre. Mis en place dans une logique de rapprochement, d'interopérabilité et de connaissance mutuelle, ce projet d'intégration bilatéral vise à améliorer l'action des deux forces de sécurité, dans la lutte contre le terrorisme, à la fois sur les zones frontalières et à l'étranger.

Préparer la riposte antiterroriste

Face à la menace terroriste, des exercices visent à préparer les unités à toute éventualité dans des conditions au plus proche de la réalité.

© SirpaGend BRC F.GARCIA