Mali : décès en mission du brigadier Ronan Pointeau, du 1er régiment de Spahis

auteur : Sirpa, Gendarmerie nationale - publié le

L’armée de Terre déplore le décès en mission du brigadier Ronan Pointeau, du 1er régiment de Spahis, le 2 novembre dernier, au Mali, où le militaire était engagé dans le cadre de l’opération Barkhane.

Le 2 novembre dernier, alors qu’un détachement du groupement tactique désert blindé est engagé dans une escorte de convoi entre Gao et Menaka, au Mali, le véhicule blindé léger du brigadier Ronan Pointeau, du 1er régiment de Spahis, est frappé par un engin explosif artisanal, dans la région de Ménaka. L’explosion provoque le retournement du véhicule.

L’équipe médicale présente sur place intervient aussitôt, alors qu'un hélicoptère Tigre sécurise la zone. L'équipage du véhicule est évacué par hélicoptère en direction de l'antenne chirurgicale de Gao, où le décès du brigadier Ronan Pointeau est constaté. L’état des autres passagers n’inspire pas inquiétude.

Toujours volontaire, le brigadier Ronan Pointeau a rejoint le Mali en octobre dernier pour une nouvelle mission au sein de l’opération Barkhane. Sur ce théâtre exigeant, comme en métropole, son enthousiasme, son caractère enjoué et son autorité naturelle lui ont permis d’être un subordonné de confiance et un élément moteur parmi ses pairs.

Titulaire de la médaille de la Défense nationale échelon bronze agrafes arme blindée cavalerie et mission opération extérieure, il a également été décoré de la médaille outre-mer agrafe Sahel et de la médaille de la protection militaire du territoire agrafe Sentinelle.

Âgé de 24 ans, le brigadier Ronan Pointeau était célibataire, sans enfant. Il a été tué dans l’accomplissement de sa mission, au service de la France. 

La gendarmerie nationale s’associe à l’armée de Terre et au 1er régiment de Spahis, et présente ses sincères condoléances à la famille du militaire décédé, à ses proches et à l’ensemble de ses camarades.

Sources : État-major des armées et armée de Terre

Crédit photo : Armée de Terre