Saisie record de mercure en Guyane

auteur : Sirpa, Gendarmerie nationale - publié le

Agissant dans le cadre de la lutte contre l’orpaillage illégal, la brigade de gendarmerie maritime de Kourou a notamment saisi 50 kg de mercure, lors d’une opération menée avec l’appui de l’Antenne GIGN, de la section aérienne et des gendarmes maritimes de Cayenne.

Depuis plusieurs jours, les militaires de la gendarmerie maritime de Kourou effectuaient une surveillance accrue dans le cadre de la lutte contre l’orpaillage illégal.

Avec l’appui de l’Antenne GIGN et de la section aérienne de Cayenne, les gendarmes maritimes, renforcés par leurs camarades de Cayenne, ont déclenché une opération le 30 janvier dernier, qui s’est avérée des plus fructueuses, permettant la prise exceptionnelle de 50 kg de mercure, conditionné en bouteilles de 10 kg, d’une pirogue de 14 m, de plus de 3 200 kg d’alimentation et de matériels d’orpaillage divers.

Traditionnellement utilisé dans l'orpaillage, le mercure permet de séparer l'or des roches ou du sable… Mais une fois l’or récupéré, le mercure évaporé s’en va quant à lui polluer les cours d’eau, contaminant la faune, la flore et la population, avec des conséquences d’intoxication.

Cette prise exceptionnelle de mercure porte un coup dur à l’activité des orpailleurs illégaux, puisque la valeur de cette saisie est estimée à plus de 100 000 euros. Au cours de l’année 2019, 69 kg de mercure ont été saisis.