Actualités

Début de l’hommage national rendu au colonel Arnaud Beltrame

Auteur : la rédaction - publié le
Temps de lecture: ≃2 min.
Gérard Collomb, ministre d’État, ministre de l’Intérieur et le général d’armée Richard Lizurey, directeur général de la gendarmerie nationale, ont solennellement accueilli, sur le tarmac, la dépouille de l’officier et les membres de sa famille, arrivés par avion.
© Sirpa Gend © BRC F. Garcia

Le cercueil du lieutenant-colonel Arnaud Beltrame est arrivé sur la base aérienne 107 de Vélizy-Villacoublay ce mardi, en début d’après-midi, avant d’être transporté à la caserne Tournon (Paris VIe) pour une veillée d’armes dans l’intimité. L’hommage national en l’honneur de l’officier décédé se déroulera aujourd’hui et demain.

C’est dans la plus stricte intimité que la levée du corps du lieutenant-colonel Arnaud Beltrame s’est déroulée ce matin, à Carcassonne. Le cercueil, veillé par une délégation d'une quinzaine de militaires du groupement de gendarmerie départementale de l'Aude, s'est ensuite envolé en Casa vers la base aérienne de Vélizy-Villacoublay.

En début d'après-midi, Gérard Collomb, ministre d’État, ministre de l’Intérieur et le général d’armée Richard Lizurey, directeur général de la gendarmerie nationale, ont solennellement accueilli, sur le tarmac, la dépouille de l’officier et les membres de sa famille, arrivés par avion distinct.

Recouvert du drapeau tricolore, le cercueil, porté par six gardes républicains, a été installé sur le tarmac, encadré par un détachement d'honneur composé de 63 militaires de la garde républicaine, de la gendarmerie de l'Air et de l'armée de l'Air, le temps d'une cérémonie d’hommage militaire mise en musique par la garde républicaine.

Sur la base aérienne 107 de Vélizy-Villacoublay, une délégation de la garde républicaine transporte le cercueil depuis la sortie de l'avion.

© Sirpa Gend - BRC F. Garcia

Le lieutenant-colonel Beltrame a été décoré par le ministre de l’Intérieur, à titre posthume, de la médaille de la gendarmerie nationale avec palme de bronze, de la médaille d’acte de courage et de dévouement, et de la médaille de la Sécurité intérieure échelon or.

Le lieutenant-colonel Beltrame a été décoré par le ministre de l’Intérieur, à titre posthume, de la médaille de la gendarmerie nationale avec palme de bronze, de la médaille d’acte de courage et de dévouement, et de la médaille de la Sécurité intérieure échelon or.

© Tous droits réservés

Veillée d’armes dans l'intimité

À l’issue de ce cérémonial, sobre et solennel, le cercueil a quitté la base aérienne, escorté par sept motards de la garde républicaine jusqu’à la caserne Tournon (Paris VIe). Une veillée d’armes y sera organisée dans l’intimité jusqu’au lendemain matin. Toute l’après-midi et toute la nuit, le corps du lieutenant-colonel Arnaud Beltrame sera veillé par une garde d’honneur composée de deux militaires, issus alternativement du GIGN, de la garde républicaine, de l'EOGN et de la gendarmerie mobile.

La cérémonie d’hommage national, présidée par le président de la République, se déroulera, demain, mercredi 28 mars, en fin de matinée, aux Invalides.

Par ailleurs, une minute de silence sera observée, demain, à 10 heures, dans toutes les gendarmeries, commissariats et préfectures. Gérard Collomb présidera celle qui se tiendra dans la cour de l’Hôtel de Beauvau.

Le lieutenant-colonel Arnaud Beltrame a été promu au grade de colonel bis à titre posthume.