Actualités

L’adjudant-chef Daniel Nivel décoré par le ministre des Affaires étrangères allemand

Auteur : la capitaine Céline Morin - publié le
Temps de lecture: ≃2 min.
L’adjudant-chef Daniel Nivel, aujourd’hui retraité, a reçu, devant son épouse et ses proches, la Croix de chevalier de l’ordre du mérite de la république fédérale d’Allemagne des mains du ministre fédéral des Affaires étrangères, Monsieur Heiko Maas
© CEN C. Hugonnet

Gravement blessé par des hooligans allemands, il y a 20 ans, lors de la coupe du Monde de football 1998, l’adjudant-chef Daniel Nivel a été décoré de la Croix de chevalier de l’Ordre du Mérite de la république fédérale d’Allemagne, lors d’une cérémonie organisée, mardi 16 octobre, dans la résidence de l’ambassadeur d’Allemagne à Paris.

En 1998, lors de la coupe du Monde de football, Daniel Nivel, alors gendarme mobile, avait été attaqué et gravement blessé par des hooligans allemands, tandis qu’il participait à la sécurisation de la rencontre Allemagne-Yougoslavie, à Lens.

Violemment frappé à la tête, le gendarme était resté près de six semaines dans le coma. Vingt ans plus tard, cet homme, âgé de 63 ans, souffre toujours de très lourdes séquelles, avec une perte de 70  % de ses capacités.

Mardi 16 octobre, en présence du général de corps d’armée Christian Rodriguez, major général, représentant le ministre de l’Intérieur, et du général de corps d’armée Hervé Renaud, directeur des personnels militaires, l’adjudant-chef Nivel, aujourd’hui retraité, a reçu, devant son épouse et ses proches, la Croix de chevalier de l’ordre du mérite de la république fédérale d’Allemagne des mains du ministre fédéral des Affaires étrangères, Monsieur Heiko Maas.

La remise de cette très haute distinction, organisée au sein de la résidence de l’ambassadeur d’Allemagne à Paris, salue « l’engagement exemplaire » de l’adjudant-chef Nivel et de son épouse contre la violence et le hooliganisme dans le football, mais aussi en faveur de l’amitié franco-allemande. « Daniel Nivel est un symbole vivant des valeurs d’unité entre nos deux pays », a souligné le ministre allemand, lors de cette cérémonie riche en émotions.

Depuis cette terrible agression, le couple est en effet régulièrement invité à assister à des matches par la fédération allemande de football. Cette dernière a également créé, en octobre 2000, à Bâle, avec la participation de son homologue française et de la FIFA, la fondation Daniel-Nivel, qui poursuit la recherche sur la violence liée au football ainsi que sur les mesures préventives.

Depuis 2003, Leipzig accueille par ailleurs la Daniel-Nivel Cup, un tournoi de football dont les équipes mêlent forces de sécurité (police, pompiers, etc.) et supporters. Le bénéfice est reversé aux associations de victimes.

Hier soir, le décoré et les siens, accompagnés de représentants des fédérations allemandes et françaises de football, ont d’ailleurs assisté au match de la Ligue des Nations entre la France et l’Allemagne au Stade de France.