Actualités

Les honneurs militaires rendus à l’adjudant Jean-Laurent Mailhac

Auteur : Sirpa Gend - Bpubli - publié le
Temps de lecture: ≃1 min.
© MAJ F. Balsamo
© Tous droits réservés

Les honneurs militaires ont été rendus à l’adjudant Jean-Laurent Mailhac ce jeudi matin, à Versailles-Satory (78), en présence de Laurent Nuñez, secrétaire d’État auprès du ministre de l'Intérieur, et du directeur général de la gendarmerie.

Laurent Nuñez, secrétaire d’État auprès du ministre de l'Intérieur, et le général d’armée Richard Lizurey, directeur général, se sont rendus ce matin à Versailles-Satory, pour honorer la mémoire de l’adjudant Jean-Laurent Mailhac.

Dans la nuit du 11 au 12 novembre, ce jeune militaire de 26 ans, affecté à l'escadron de gendarmerie mobile 14/1 de Versailles-Satory (78), est décédé lors d'un accident de la circulation routière survenu en service, sur la commune de Païta, en Nouvelle-Calédonie, où son unité était déplacée. Un hommage lui a été rendu sur l’île, dimanche 18 novembre.

Les honneurs militaires lui ont été rendus ce matin, en présence de ses proches et de très nombreux camarades, lors d'une cérémonie empreinte de solennité et d'émotion.

À 9 h 30, dans toutes les unités de France, où le drapeau national était en berne, les personnels de la gendarmerie ont observé une minute de silence en hommage à leur camarade disparu.

Les obsèques du militaire seront célébrées samedi 24 novembre, à 10 heures, en l'église Saint-Louis, à Sète (34).

Le gendarme Jean-Laurent Mailhac a été promu au grade d'adjudant à titre exceptionnel. La médaille militaire lui est concédée à titre posthume et il est cité à l'ordre de la gendarmerie avec attribution de la médaille d'or de la défense nationale avec palme de bronze.

Le général d'armée Richard Lizurey apporte tout son soutien à la famille du militaire décédé, ainsi qu'aux personnels de son unité, durement affectés par ce drame.

© MAJ F. Balsamo

© Tous droits réservés