Actualités

Notre-Dame-des-Landes : troisième journée de l’opération d'évacuation et de déconstruction

Auteur : la capitaine Céline Morin - publié le
Temps de lecture: ≃1 min.
L'opération de déconstruction des sites illégaux se poursuit, sous la protection des forces de gendarmerie.
© BRC F. Garcia

Après une nuit encore émaillée de heurts entre forces de l’ordre et opposants, l'opération d'expulsion des occupants illégaux des terrains de la zone de Notre-Dame-des-Landes a repris ce matin, vers 6 heures, pour la troisième journée consécutive.

Depuis lundi, l’opération, conduite sous l'autorité de la préfète de Loire-Atlantique, a permis d’évacuer seize sites illégaux et d’en démanteler quinze.

Les forces de gendarmerie, 2 500 gendarmes mobiles et départementaux, appuyés par des moyens spéciaux, accompagnent cette manœuvre afin de sécuriser l’action des huissiers et des entreprises concourantes, chargées de procéder à l’évacuation des occupants illégaux, de leurs biens et des animaux, avant de démonter les constructions illicites. Il s’agit également de prévenir les troubles à l’ordre public dans toute l’emprise de l’ex-zad et à proximité, en veillant à garantir la liberté de circulation sur tous les axes.

Les gendarmes rencontrent une violente opposition, subissant de nombreux jets de projectiles divers. Hier, un tir de fusée a notamment pris pour cible un hélicoptère de la gendarmerie, sans l'atteindre. Une enquête judiciaire a été ouverte. Environ 150 à 200 personnes sont arrivées de l'extérieur de la Zad pour renforcer les derniers occupants récalcitrants et s'opposer aux forces de l'ordre.

Depuis le début de l’opération, la gendarmerie déplore 30 blessés dans ses rangs, dont 16 traumas sonores

Cette nuit a de nouveau été émaillée de heurts sporadiques entre les forces de l’ordre et les opposants à l’évacuation du site. De nouvelles barricades ont été dégagées dans la nuit.

L’opération a repris ce matin, vers 6 heures, dans un nouveau secteur, pour la troisième journée consécutive.

La colonelle Karine Lejeune, porte-parole de la gendarmerie, était interviewée ce matin sur France Info et RMC pour faire le point sur le déroulement des opérations et l'engagement de la gendarmerie.