Actualités

Première visite du ministre de l'Intérieur à la DGGN

Auteur : la capitaine Céline Morin - publié le
Temps de lecture: ≃2 min.
Le ministre de l'Intérieur s'est rendu à la direction générale de la gendarmerie nationale, à Issy-les-Moulineaux, jeudi 18 octobre.
© Sirpa Gend - BRC F. Garcia

Christophe Castaner, ministre de l'Intérieur, et Laurent Nuñez, secrétaire d’État, se sont rendus à la direction générale de la gendarmerie, ce jeudi 18 octobre. L’occasion pour eux de plonger au cœur du pilotage opérationnel de la gendarmerie.

Le ministre de l'Intérieur et le secrétaire d’État ont été accueillis par le général d'armée Richard Lizurey, directeur général de la gendarmerie nationale, au siège de la direction générale, où les honneurs militaires leur ont été rendus.

Le ministre a pu tester en direct le fonctionnement de la brigade numérique.

© Sirpa Gend - BRC F. Garcia

Après une présentation générale du site, en présence notamment du major général, des trois directeurs, du chef du ST(SI)² et du chef du Sirpa, Christophe Castaner et Laurent Nuñez se sont vu présenter le plan de modernisation technologique de la gendarmerie, les avancées en cours de développement, ainsi que des innovations déjà mises en œuvre, comme Néogend ou la brigade numérique, avec, à l’appui, une démonstration en direct.

 

Le conseiller scientifique de la gendarmerie a présenté aux ministres le plan de modernisation technologique de la gendarmerie, les avancées en cours de développement, ainsi que certaines innovations déjà mises en œuvre.

© Sirpa Gend - BRC F. Garcia

Les deux autorités ont poursuivi leur visite au Centre de renseignement opérationnel de la gendarmerie (CROGEND), où elles ont pu constater l'excellente coordination existant avec le Centre interministériel de crise (CIC) du ministère de l'Intérieur. Les outils opérationnels du quotidien leur ont été présentés concrètement, notamment la Base de données de sécurité publique (BDSP) et GOPServ (géolocalisation des patrouilles), comme les moyens d'action du temps de crise, sur le territoire métropolitain et ultramarin : veille, planification, conduite des opérations.

L’exemple des intempéries survenues dans le département de l’Aude a permis d’illustrer une partie de ces capacités, en faisant un point sur l’engagement des forces dans le cadre des récentes intempéries et du dispositif mis en œuvre pour prévenir les atteintes aux biens.

Enfin, les missions actuelles et les ambitions futures du Centre national de sécurité des mobilités, créé en novembre 2017, ont également été exposées aux ministres.

Au sein du centre de renseignement opérationnel de la gendarmerie, le ministre de l'Intérieur et le secrétaire d’État se sont vu présenter très concrètement les outils opérationnels du quotidien, ainsi que les moyens d'action du temps de crise, sur le territoire métropolitain et ultramarin.

© Sirpa Gend - BRC F. Garcia

Un entretien plus restreint avec le directeur général a ensuite été l’occasion de faire un tour d’horizon des dossiers qui ont marqué la gendarmerie au cours des dix premiers mois de l’année, ainsi que de ceux qui l’occupent actuellement, à l’instar des Zad ou encore du prochain référendum en Nouvelle-Calédonie.

Les ministres ont terminé cette visite en partageant un temps d'échanges avec les personnels de la gendarmerie de tous corps et grades.

À l'occasion de sa visite, Christophe Castaner a réaffirmé son soutien à la gendarmerie.

© Sirpa Gend - BRC F. Garcia

Outre le message laissé dans le livre d'or à l'attention de tous les gendarmes,  Christophe Castaner a réaffirmé à cette occasion son soutien à la gendarmerie. Rappelant qu’il était « un élu de la ruralité », le ministre de l’Intérieur a souligné « l’importance du maillage territorial » et « la fierté d’appartenir à la gendarmerie incarnée par ces femmes et ces hommes », dont il a salué l’engagement, le sens du contact et la réactivité.

Insistant sur le caractère éminemment humain de l’Institution, il a déclaré : « Nous serons à vos côtés pour vous accompagner chaque fois que cela sera nécessaire. »

Dans son message inscrit sur le livre d'or de la gendarmerie, le ministre de l'Intérieur adresse "à l'ensemble des gendarmes de France un message de reconnaissance et de considération du gouvernement et de la Nation pour l'exigeante et indispensable mission, qu'ils assurent au quotidien au service des Français et de la République."

© Sirpa Gend - BRC F. Garcia