Actualités

Savoie : un enfant sauvé après avoir été enseveli sous une avalanche

Auteur : Morgane Jardillier - publié le
Temps de lecture: ≃1 min.
Image d'illustration
© MI DICOM J.Groisard

Emporté par une avalanche, ce mercredi, sur le domaine de la station de ski de La Plagne, un enfant a été retrouvé vivant par les militaires du Peloton de gendarmerie de haute montagne (PGHM) de Bourg-Saint-Maurice, après être resté enseveli 40 minutes sous la neige.

C’est un véritable miracle de lendemain de Noël. Un enfant de douze ans a été retrouvé conscient grâce à un chien des secouristes du Peloton de gendarmerie de haute montagne (PGHM) de Bourg-Saint-Maurice, après avoir passé quarante minutes enseveli sous une avalanche, ce mercredi 26 décembre.

Âgé de 12 ans, le garçon venait de quitter une piste balisée du domaine de la station de La Plagne en compagnie de ses parents, lorsqu’il a été emporté, peu après 14 heures, par une coulée de neige déclenchée à 2 400 mètres d’altitude.

Prenez de la hauteur avec ce dossier, qui vous emmène dans l’univers de la montagne, enjeu majeur pour la gendarmerie, en termes de police judiciaire, d’intervention mais aussi de prévention. Un milieu difficile, parfois hostile, où chaque intervention nécessite la maîtrise de technicités et de savoir-faire particuliers. Unités territoriales, mobiles, spécialisées et aériennes y conjuguent leurs efforts au quotidien, été comme hiver.Prenez de la hauteur avec ce dossier, qui vous emmène dans l’univers de la montagne, enjeu majeur pour la gendarmerie, en termes de police judiciaire, d’intervention mais aussi de prévention. Un milieu difficile, parfois hostile, où chaque intervention nécessite la maîtrise de technicités et de savoir-faire particuliers. Unités territoriales, mobiles, spécialisées et aériennes y conjuguent leurs efforts au quotidien, été comme hiver.

Missions en montagne : la gendarmerie aux sommets

Prenez de la hauteur avec ce dossier, qui vous emmène dans l’univers de la montagne, enjeu majeur pour la gendarmerie, en termes de police judiciaire,..

Lire la suite...

Les gendarmes sont rapidement intervenus en relais des pisteurs de la station, arrivés sur place peu après l'accident pour sonder la neige. Dans ces circonstances, le temps est compté : les chances de survie étant infimes après quinze minutes sous la neige ! Les recherches étaient d’autant plus difficiles que la victime n’était pas équipée d’un DVA (détecteur de victimes d’avalanche).

Le jeune skieur a été retrouvé vivant et conscient une heure plus tard grâce au flair du chien du PGHM. Un miracle que le jeune garçon doit également à une poche d’air lui ayant permis de respirer. Transporté à l’hôpital de Grenoble, où il a été placé en observation, il se sort de cette mésaventure avec une jambe cassée.