Actualités

Christophe Castaner et Marlène Schiappa dans la Sarthe

Auteur : le commandant Céline Morin - publié le
Temps de lecture: ≃2 min.
© MI DICOM – MDC P. Chabaud
© Tous droits réservés

En visite officielle commune dans la Sarthe, le ministre de l’Intérieur et la secrétaire d’État chargée de l’égalité entre les femmes et les hommes et de la lutte contre les discriminations, sont notamment allés à la rencontre des personnels civils et militaires du Service central des réseaux et technologies avancées et des gendarmes du groupement de gendarmerie départementale. Ce déplacement a également été l’occasion d’annoncer le lancement du compte Twitter @arretonsles pour lutter contre agissements sexistes et sexuels à l’égard de femmes.

Christophe Castaner, ministre de l’Intérieur, et Marlène Schiappa, secrétaire d’État chargée de l’égalité entre les femmes et les hommes et de la lutte contre les discriminations, étaient en déplacement au Mans, ce lundi 24 juin.

Ils sont notamment allés au contact des personnels de la gendarmerie, en commençant par le Service central des réseaux et des technologies avancées (SCRTA), qui assure le soutien dans le domaine des équipements de communication, à destination de la gendarmerie, de la police et de différents services du ministère de l’Intérieur.

Les ministres ont eu l’occasion de visiter l’atelier de réparation des tablettes et smartphones NEO, ainsi que le groupe d'ateliers d'expertises et d'appui numérique (recherche de renseignements d'origine électromagnétique, neutralisation des moyens et protection des systèmes de communication).

Christophe Castaner et Marlène Schiappa se sont ensuite rendus à la caserne de gendarmerie Cavaignac, où ils ont été accueillis par le commandant de groupement de gendarmerie départementale de la Sarthe.

Plusieurs présentations leur ont permis d’appréhender les dispositifs mis en œuvre par le groupement en matière de police de sécurité du quotidien : patrouilles à VTT électriques déployées dans cinq communes, mise en place de référents de sécurité dans les communes, brigade de contact mobile de proximité, brigade de protection des familles dans le cadre de la lutte contre les violences intrafamiliales ou encore déploiement de la participation citoyenne. Le ministre de l’Intérieur a d’ailleurs souligné à cette occasion l’importance du contact dans la police de proximité.

Le groupement de la Sarthe a également abordé l’évolution des équipements de maintien de l’ordre des gendarmes départementaux dans le cadre des dernières opérations "gilets jaunes" ou contestations des forains.

Un compte Twitter dédié à la prévention des violences sexuelles et sexistes

Lors de ce déplacement commun dans la Sarthe, les deux ministres ont également pu échanger avec les différents acteurs concernés par la prise en charge de victimes de violences sexistes et sexuelles.

À cette occasion, ils ont par ailleurs annoncé le lancement du compte Twitter @arretonsles, dont « l’injonction invite à agir collectivement pour que cessent les agissements sexistes et sexuels à l’égard de femmes et à arrêter ceux qui les commettent. Elle interpelle également les témoins, qui ont un rôle essentiel à jouer », explique un communiqué commun.