Actualités

Europol : une task force identifie trois enfants victimes d’abus sexuel

Auteur : Elsa Vives Servera - publié le
Temps de lecture: ≃1 min.
© D.R.
© Tous droits réservés

Du 13 au 24 mai 2019, Europol a reçu à son siège la sixième task force « Victim Identification » (VIDTF) . Cette dernière, en collaboration avec « Europol’s European Cybercrime Center » (EC3), a permis d’identifier trois nouvelles victimes de prédateurs sexuels en Europe, aux États-Unis et en Russie.

Pendant 12 jours, 34 experts venus de 24 pays ont mis leur savoir-faire en commun aux côtés des analystes du renseignement d’Europol. Cette collaboration a notamment permis d’exploiter et de mettre en lumière des millions de documents et d’identifier des criminels encore inconnus à ce jour. 466 nouveaux ensembles de données ont été téléchargés et 280 ont été ajoutés aux documents existants, augmentant ainsi les chances d’identifier et de protéger les victimes.

Les experts venus des quatre coins du globe se sont d’abord regroupés afin d’analyser les différentes images et vidéos à caractère pornographique. Ils ont ainsi recherché des données présentant des caractéristiques communes pour finalement les regrouper dans des séries. Ensemble, ils ont mis au point de nouvelles techniques pour recueillir de l’information, des images ou encore des fichiers vidéos.

Les résultats de ces expertises ont révélé que les victimes vivaient dans différents territoires d’Europe et des alentours. Actuellement, chaque pays finalise l’identification des victimes. Au moins trois dossiers concernent la France.