Actualités

L’escadron de gendarmerie mobile de Chambéry a célébré ses 80 ans

Auteur : la rédaction - publié le
Temps de lecture: ≃3 min.
© Eric Thirion - CABCOM RG Auvergne-Rhône-Alpes
© Tous droits réservés

La cérémonie militaire organisée à l’occasion des 80 ans de l’escadron de gendarmerie mobile 21/5 de Chambéry s’est déroulée samedi 14 décembre, sous la présidence du général de corps d’armée Hervé Renaud, général adjoint au major général, et en présence de nombreuses autorités civiles et militaires.

L’escadron de gendarmerie mobile 21/5 de Chambéry a fêté ses 80 ans d’existence samedi 14 décembre, lors d’une cérémonie militaire organisée sur la place de l’hôtel de ville de Chambéry.

Présidé par le général de corps d’armée Hervé Renaud, général adjoint au major général de la gendarmerie, l’événement a réuni de nombreuses autorités civiles et militaires, parmi lesquelles le général de corps d'armée Philippe Guimbert, commandant la région de gendarmerie Auvergne-Rhône-Alpes et la gendarmerie pour la zone de défense et de sécurité Sud-Est, le préfet de la Savoie, Louis Laugier et plusieurs élus locaux.

Au cours de la cérémonie, une gerbe a été déposée au pied de la plaque en hommage aux gendarmes morts pour la France en Extrême-Orient, en Afrique française du Nord et aux victimes du devoir. Plusieurs décorations ont également été remises par les différentes autorités présentes.

© Eric Thirion - CABCOM RG Auvergne-Rhône-Alpes

© Tous droits réservés

La lecture de l’ordre du jour faite par le GCA Renaud a ensuite permis de retracer brièvement l’histoire de l’unité. C’est en effet le 1er septembre 1939, deux jours seulement avant l’entrée en guerre de la France face aux puissances de l’Axe, que la 20e compagnie de garde républicaine mobile tout juste créée s’est installée à Bassens, avec un détachement à Modane. Depuis l’unité est restée fidèle au Quartier Lasalle, changeant seulement de dénomination. Escadron 9/8 de gendarmerie mobile en 1954, puis escadron GM 5/15 en 1968, ce n’est qu’en 1991 qu’elle prend son appellation actuelle 21/5.

Les multiples engagements opérationnels de l’unité ont également été largement soulignés. Depuis sa création, celle-ci a ainsi participé à la plupart des événements majeurs survenus sur le territoire métropolitain et en outre-mer. En 1985, l’escadron a ainsi été déployé en Nouvelle-Calédonie au moment des affrontements qui ont opposé partisans et opposants à l'indépendance. En 1995, il est intervenu en Polynésie Française, alors en proie à des troubles graves.

Au regard de sa compétence montagne, l’unité a par ailleurs été spécifiquement engagée dans le dispositif de sécurisation des Jeux Olympiques d’Albertville en 1992, puis à l’occasion du G7 d’Évian en 2003 ou encore sur le tragique crash de la Germanwings en mars 2015.

© Eric Thirion - CABCOM RG Auvergne-Rhône-Alpes

© Tous droits réservés

Les gendarmes de l’escadron ont également servi à de multiples reprises en opérations extérieures, notamment en Algérie, au Kosovo, en Côte d’Ivoire à deux reprises et, plus récemment, en Irak.

« Cette année encore, vous avez été largement sollicités, notamment sur le G7 à Biarritz, en Irak et à Saint-Martin, sans oublier de nombreuses interventions dans l’Hexagone, a déclaré le GCA Renaud. Malgré la fatigue, malgré des conditions d’engagement souvent difficiles, forte d’une cohésion à toute épreuve, l’unité a fait face en toutes circonstances et démontré une réelle maîtrise technique et tactique ».

L’escadron a d’ailleurs été plusieurs fois récompensé pour son engagement opérationnel. Son fanion a ainsi été décoré de la croix de la valeur militaire avec palme le 7 décembre 2012, pour l’exceptionnel comportement de ses militaires durant plusieurs actions de feu à Abidjan en mars 2011, alors que la ville et le pays étaient en proie à la guerre civile et que les intérêts français étaient menacés.

À l’issue de la cérémonie militaire, les personnes présentes, parmi lesquelles de nombreux anciens de l’unité ont notamment pu visiter la salle tradition de l’escadron et parcourir les stands mis en œuvre par le peloton montagne, le peloton d’intervention et les pelotons de marche, présentant les véhicules et les moyens de la gendarmerie mobile. Une exposition photographique a également permis de mettre en lumière l’unité et ses personnels.

© Eric Thirion - CABCOM RG Auvergne-Rhône-Alpes

© Tous droits réservés