Actualités

La gendarmerie soutient les premiers trophées de la paix économique

Auteur : Maud Protat-Koffler et le commandant Céline Morin - publié le
Temps de lecture: ≃2 min.

Le 14 mai prochain, Grenoble École de Management (GEM) décernera les premiers trophées de la paix économique. Une initiative soutenue par la gendarmerie nationale, qui fête cette année les trente années d’existence de son dispositif de dialogue interne. L’objectif : éclairer les initiatives pionnières dans le renouvellement de la relation entreprise-société.

Depuis six ans, la Chaire "Paix économique" de Grenoble École Management promeut, au sein des entreprises, une démarche de performance économique durable basée sur l’épanouissement de l’individu.

C’est dans cet esprit de contribution au bien commun par le dialogue social en entreprise, que les premiers trophées de la paix économique seront décernés le 14 mai prochain, à Grenoble, dans les catégories : développement de la personne, des styles de management et prise en compte des parties prenantes de l’organisation. Ils viendront récompenser, non pas le résultat, mais bien l’intention, le cheminement collectif vers le mieux-être et le bien commun.

Si la gendarmerie ne fait pas partie des candidats, elle est toutefois présente parmi les membres du jury, en la personne du général de corps d’armée Philippe Guimbert, commandant la région de gendarmerie de Rhône-Alpes-Auvergne, qui siégera aux côtés de journalistes, d’écrivains, de sociologues et de personnalités politiques.

Issus de l’entreprenariat, d’associations ou d’organismes publics et privés, les lauréats seront amenés à défendre leur engagement envers l’épanouissement des personnes et l’évolution des styles de management.

Qualité de vie au travail et levier de performance

Ce projet a notamment reçu le soutien du général d’armée Richard Lizurey, directeur général de la gendarmerie nationale, pour qui « des relations professionnelles apaisées sont non seulement un gage de qualité de vie au travail, mais aussi un levier de performance pour notre Institution ».

Il revient à ce titre sur les engagements de gendarmerie nationale, soulignant que : « les 130 000 hommes et femmes, d’active et de réserve, engagés dans des missions quotidiennes au profit de la sécurité de nos concitoyens, constituent une véritable force humaine. Mais cette force n’est rien sans l’attention que nous devons, chacun à notre niveau de responsabilité, porter les uns aux autres. »

Le directeur général voit également dans cette initiative « l'occasion de développer les regards croisés avec les entreprises et les universitaires engagés dans cet ambitieux projet […] et nous enrichir mutuellement de nos différentes approches ».

L’occasion de croiser les regards

Ces Trophées de la Paix économique ont pour objectif d’encourager les initiatives pionnières dans le domaine de la relation entreprise-société. Cette première édition permettra de rencontrer des professionnels de terrain, que ce soit des dirigeants d’entreprise, au cours des ateliers qui se dérouleront dans l’après-midi, ou les nombreux experts, membres du jury et lauréats, lors de la remise des Trophées, et de croiser les regards de chacun sur les enjeux de paix économique au niveau individuel, managérial et sociétal.

Renseignements et inscription ici.