Actualités

Laurent Nunez se rend dans un QRR Isérois

Auteur : Eric Costa - publié le
Temps de lecture: ≃1 min.
Le colonel Yves Marzin, commandant du GGD38, aux côtés de Laurent Nunez, secrétaire d’État auprès du ministre de l'Intérieur.
© MI DICOM / J. Rocha

Vendredi 20 décembre, Laurent Nunez, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Intérieur, s’est rendu à Villefontaine (38), commune faisant partie des quatre quartiers de reconquête républicaine créés en zone gendarmerie nationale.

Dans le cadre de la Police de sécurité du quotidien (PSQ), quatre Quartiers de reconquête républicaine (QRR) ont été créés en 2019 en Zone gendarmerie nationale (ZGN). Le département de l’Isère, identifié comme un territoire prioritaire, a bénéficié d’un accompagnement à hauteur de 20 ETP supplémentaires dans le cadre de la PSQ et de 10 autres dans le cadre du QRR Nord-Isère.

Le QRR de l’Isère regroupe les communes de l’Isle d’Abeau, de La Verpillière et de Villefontaine. C’est dans cette dernière que Laurent Nunez, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Intérieur, s’est rendu ce vendredi 20 décembre.

Accueilli dans les locaux du peloton de surveillance et d’intervention de la gendarmerie de Villefontaine par le général de corps d’armée Philippe Guimbert, commandant la région de gendarmerie Auvergne – Rhône-Alpes, le secrétaire d’État s’est vu présenter la gestion des violences urbaines, de la lutte contre les trafics et l’action de renseignement dans le QRR, par le colonel Yves Marzin, commandant le groupement de gendarmerie départementale de l’Isère. Cette intervention a également permis de souligner la qualité du partenariat avec les élus locaux, les polices municipales ou bien encore les bailleurs.

C’est ensuite dans les locaux de la brigade territoriale autonome de Villefontaine, que les actions menées par la Brigade de prévention de la délinquance juvénile, et l’association des Cadets de la gendarmerie qui encadre de nombreux jeunes, lui ont été exposés. Le dispositif des Cadets a pour objectif de les préparer dans les meilleures conditions à l’entrée dans la vie active.

Laurent Nunez a félicité tous les intervenants et gendarmes présents pour la qualité de leur travail, ajoutant que le QRR avait vocation à s’inscrire dans la durée.