Le ministre de l’Intérieur inaugure la 21e édition du salon Milipol

auteur : le commandant Céline Morin - publié le
© MAJ - F. Balsamo
© Tous droits réservés

Le ministre de l’Intérieur a inauguré, ce mardi 19 novembre, la 21e édition du Salon Milipol, qui se tient jusqu’au 22 novembre, au Parc des Expositions de Paris-Nord Villepinte. 1 100 exposants, plus de 30 000 visiteurs de quelque 150 pays et 170 délégations officielles y sont attendus. Sur le stand du ministère de l’Intérieur, la gendarmerie présente ses dernières innovations dans les domaines des nouvelles technologies, de la sécurité et de l’ordre public ou encore du contre-terrorisme.

Le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, et le secrétaire d’État Laurent Nunez, notamment accompagnés du général d’armée Christian Rodriguez, directeur général de la gendarmerie nationale, a inauguré, ce mardi 19 novembre, la 21e édition du Salon Milipol Paris, qui se tient jusqu’au 22 novembre au Parc des Expositions de Paris-Nord Villepinte.

Créé en 1984, ce salon, devenu biennal en 1991, est désormais un événement de référence mondiale dans le domaine de la sûreté et de la sécurité intérieure des États, dont il couvre l’ensemble du spectre.

Organisé sous l’égide du ministère de l’Intérieur, en partenariat avec plusieurs institutions gouvernementales, telles que la gendarmerie et la police nationales, la Direction générale de sécurité civile et de la gestion des crises (DGSCGC) et la direction générale des douanes, Milipol Paris est réservé aux professionnels de la sécurité.

Les nouveautés de l’édition 2019

Cette année encore, plus de 1 100 exposants du monde entier sont attendus et avec eux les dernières innovations technologiques à même de répondre efficacement aux besoins du secteur et aux différentes menaces.

Cette 21e édition, qui devrait recevoir plus de 30 000 visiteurs de quelque 150 pays et 170 délégations officielles, est également marquée par plusieurs nouveautés et rendez-vous.

Une attention particulière est ainsi portée à la science forensique, avec un nouvel espace où sont présentés les derniers outils et solutions dédiés à la police scientifique.

Plus de 20 pavillons internationaux sont par ailleurs présents, avec de nouveaux pays représentés comme le Portugal et la Scandinavie.

Une trentaine de startups sont également présentes dans un espace consacré aux nouvelles technologies, afin de mettre en avant leurs innovations. Cet « innovation & research stage » intègre ainsi une zone de pitch dédiée aux startups, aux ateliers exposants, aux innovations du ministère de l’Intérieur, aux finalistes des Milipol Innovation Awards, aux projets d’Horizon 2020…

À noter que les exposants du salon peuvent également participer à la 2e édition des Milipol Innovation Awards, un concours visant à détecter et à récompenser les dernières innovations du secteur à l’échelle internationale autour de cinq catégories : « gestion de crise », « cybersécurité », « sécurité des villes intelligentes », « équipements individuels – protection des primo-intervenants » et « drone et anti-drone – robotique ».

© MAJ - F. Balsamo

© Tous droits réservés

Focus sur les nouvelles technologies et les innovations de la gendarmerie

Le stand du ministère de l’Intérieur (hall 5A – emplacement L156), sur lequel exposent la gendarmerie et la police nationales, la préfecture de police de Paris, la DGSCGC, le Service de l'achat des équipements et de la logistique du ministère de l’Intérieur (SAELMI), le Service des technologies et des systèmes d'information de la sécurité intérieure (ST[SI]²), l'Institut national des hautes études de la sécurité et de la justice (INHESJ), la Direction de la coopération internationale (DCI) et CIVIPOL (opérateur de coopération technique internationale du ministère de l'Intérieur), s’articule autour de cinq pôles.

Présente sur trois de ces cinq pôles, la gendarmerie met cette année l’accent sur les nouvelles technologies et les innovations.

Sur le Pôle nouvelles technologies, elle anime ainsi trois corners. Celui dédié aux « Cyber-technologies », verra un concepteur du ST(SI)² et un gendarme du Service central de renseignement criminel (SCRC) présenter respectivement l’outil NÉO et la plateforme de signalement des fraudes à la CB PERCEVAL.

Société connectée, sécurité adaptée !

La gendarmerie a toujours veillé à moderniser ses méthodes de travail en s’appuyant sur les sciences et technologies émergentes. Ces dernières années ..

Lire la suite...

Sur l’espace des « experts de l’investigation », le Centre de lutte contre les criminalités numériques (C3N) présente pour la première fois lapplication GEOFADET, permettant la géolocalisation de données de connexion GSM. L’Institut de recherche criminelle de la gendarmerie nationale (IRCGN) expose quant à lui les logiciels PHIDIAS (photogrammétrie 3D) et TACS (comparaison de traces d'outils).

Enfin, le « laboratoire innovations Gendarmerie » sera l’occasion pour le C3N et l’IRCGN de mettre en lumière trois innovations dévoilées lors du dernier Conseil scientifique de la gendarmerie : le logiciel ALICE, permettant la recherche automatique d’images, le logiciel GENDSCRAPER, outil de patrouille cyber automatisé, et enfin l’empreinte olfactive.

Sur le pôle sécurité et ordre public, la gendarmerie expose deux véhicules : le nouveau Skoda Kodiaq ainsi que le prototype de Véhicule de commandement et de transmission (VCT). Ce dernier, présenté en avant-première, devrait être mis en service au cours du troisième trimestre 2020.

Sont également présentés le matériel de lutte anti-drone, en présence de deux opérateurs de la section de protection et d'appui drones de la garde républicaine, ainsi que le nouveau casque balistique, avec visière interchangeable, de la gendarmerie mobile.

Enfin, le pôle contre-terrorisme sera notamment l’occasion pour le GIGN d’exposer le talon, un affut gyro-stabilisé pour arme automatique permettant de tirer depuis le toit d’un véhicule en mouvement, en étant actionné par un opérateur à l’abri à l’intérieur du véhicule. Des tenues du GIGN, ainsi que le système PC Storm, offrant des services de communication haut débit, seront également présentés et expliqués.

En dehors de ces trois pôles, les visiteurs peuvent également découvrir ou redécouvrir le CENTIGON, véhicule du GIGN, sur le stand du même nom et sur celui de la société Scorbel, le véhicule Volkswagen « Rockton » affecté dans les Pelotons de gendarmerie de haute montagne.

FIC 2019 : zoom sur 3 innovations de la gendarmerie

Lors du 11e Forum international de la cybersécurité se tenant à Lille du 22 au 23 janvier 2019, la gendarmerie a présenté une série d’innovations con..

Lire la suite...

Un cycle de conférences gratuites

Milipol Paris 2019 propose par ailleurs un cycle de conférences gratuites pour les visiteurs et les exposants du salon, dont le programme s’articule cette année autour des thématiques suivantes : « sécurité privée », « gestion de la sécurité des grands événements (perspective internationale) », « Safe & Smart JO 2024 : gestion des flux multiples et sécurisés », « identité numérique, contrôle des frontières », « lutte contre le terrorisme », « cybersécurité : 1 an après l’appel de Paris », « I.A. et analyse prédictive », « sécurité civile et gestion de crise » et, enfin, « sécurisation des espaces publiques, villes et collectivités intelligentes ».

La gendarmerie interviendra plus particulièrement sur la thématique de la sécurité des mobilités dans le cadre des Jeux olympiques de 2024, abordée le 20 novembre, de 14 h 30 à 17 heures, ainsi que sur celle de la lutte contre le terrorisme, programmée le 21 novembre, à 10 h 30.

Des matériels… et des hommes

Outre ces traditionnelles présentations de matériels et d’innovations, la gendarmerie propose également cette année de mettre en lumière les femmes et les hommes du ministère de l’Intérieur à travers une exposition photo accrochée aux cimaises du VIP lounge.

En contraste avec la thématique du salon, une vingtaine de photos de Maxime Hibon, réserviste citoyen, et de Cathy Specht, artiste plasticienne, mettent ainsi l’accent sur l’humain, s’éloignant volontairement des descriptifs d’unités pour se concentrer sur les missions et l’engagement commun de toutes les forces du ministère.

 

© MAJ - F. Balsamo

© Tous droits réservés

Informations pratiques

Milipol Paris 2019 se tiendra du mardi 19 au vendredi 22 novembre 2019, de 9 heures à 17 heures (16 h 30 vendredi 22 novembre), au Parc des Expositions de Paris-Nord Villepinte - Halls 4 & 5a.

Stand du ministère de l’Intérieur - hall 5A – emplacement L156.

L'événement est réservé uniquement aux professionnels de la sécurité, et interdit aux mineurs de moins de 16 ans. Une carte d'invitation ou un badge papier / électronique est indispensable pour y accéder. Une pièce d’identité sera également demandée à tous les visiteurs pendant les contrôles de sécurité, qui incluront une palpation et une inspection visuelle des manteaux, effets personnels et contenants autorisés.