Actualités

Mali : la bonne action des gendarmes du détachement MINUSMA au profit d'une école

Auteur : Maud Protat-Koffler - publié le
Temps de lecture: ≃1 min.
© D.R.
© Tous droits réservés

Détachés au Mali dans le cadre de la MINUSMA, deux gendarmes se sont rendus dans une école afin d’y remettre des dons. L’établissement avait été pillé en 2012 par des groupes djihadistes.

Dans cette commune de Gao, marquée par une série d’insurrections et d’attentats au cours des années 2012 et 2013, l’école Sainte-Geneviève avait subi le pillage des groupes djihadistes, détruisant tous les moyens modernes que l'établissement possédait alors. Pour remettre les dons à cet établissement, les deux IPO (Individual Police Officers), détachés au Mali dans le cadre de la MINUSMA, étaient accompagnés de l’aumônier militaire de la mission Barkhane.

Une mission humanitaire au cœur des conflits

Le détachement gendarmerie de la MINUSMA, implanté à Gao, est composé d’un personnel du Groupement des opérations extérieures (GOPEX) et d’un personnel en détachement temporaire de l’escadron de gendarmerie mobile 25/3 de Cherbourg-en-Corentin.

Cette démarche, réalisée grâce à l’aide du “Padré” de la mission Barkhane, a permis aux gendarmes d'apporter des dons à l’école, sous la forme de matériels scolaires, sportifs et de vêtements, collectés depuis le début de leur séjour. À cela s’ajoutent les collectes des messes hebdomadaires remises par l’aumônier au directeur de l’école.

Les deux gendarmes ont ainsi pu rencontrer les enfants de l’établissement, leur permettant à la fois de constater les conditions dans lesquelles les cours sont dispensés et de présenter leur mission au Mali devant ceux qui seront l'avenir du pays. La confiance acquise et le contact noué, les militaires sont déterminés à renouveler cette expérience dès la rentrée scolaire afin de remercier les enfants pour leur accueil chaleureux.