Actualités

Mineurs victimes : l’association « la mouette » et la gendarmerie nationale signent une convention de partenariat

Auteur : le commandant Céline Morin - publié le
Temps de lecture: ≃1 min.
© Sirpa Gend - BRC Florian Garcia
© Tous droits réservés

La gendarmerie nationale a signé avec l’association « la mouette » une convention de partenariat visant à créer et à aménager, au sein des casernes de gendarmerie, des salles spécialement agencées pour les auditions de mineurs victimes d’agressions, notamment sexuelles.

Le 6 mars, au sein de la direction générale de la gendarmerie nationale, le général de corps d’armée François Giéré, directeur des opérations et de l’emploi, a signé avec Mme Annie Gourgue, présidente de l’association « la mouette », une convention de partenariat visant à créer et à aménager, au sein des casernes de gendarmerie, des salles spécialement aménagées pour les auditions de mineurs victimes, dites « salle Mélanie ».

Cette convention a été signée en présence du général de division Jean-Philippe Lecouffe, sous-directeur de la police judiciaire et de Mme Pascale Sig-Fertilhanges, vice-présidente de l’association.

L’objectif de ce document est de fixer un cadre national auquel les formations administratives de la gendarmerie pourront se référer pour décliner localement un partenariat avec l’association, en vue de l’aménagement d’une ou de plusieurs salles.

Au cours des dix dernières années, quinze salles « Mélanie » ont déjà vu le jour grâce à l’association « la mouette », dont l’objet est la défense et la protection de l’enfant, l’aide et le soutien aux familles de victimes, la recherche d’enfants disparus et la lutte contre la pédophilie.

© Sirpa Gend - BRC Florian Garcia

© Tous droits réservés