Actualités

PSQ : le ministre de l’Intérieur dresse un premier bilan

Auteur : la rédaction - publié le
Temps de lecture: ≃1 min.
© Tous droits réservés

Christophe Castaner, ministre de l’Intérieur, a dressé un premier bilan de la Police de sécurité du quotidien (PSQ) un an après son lancement, en allant notamment au contact de différentes unités de la gendarmerie.

Il y a un an, le gouvernement lançait la Police de sécurité du quotidien (PSQ) pour répondre au besoin de sécurité des Français. Christophe Castaner, ministre de l'Intérieur, s’est rendu à Dreux (28), le 8 février, afin de dresser un premier bilan de la PSQ, en ce jour anniversaire. Il s’est fait présenter les dispositifs mis en œuvre et les actions conduites en ZGN, ainsi que les résultats obtenus dans le cadre de la lutte contre les trafics, en particulier de stupéfiants, dans le groupement d'Eure-et-Loir.

À cette occasion, le ministre a annoncé qu'en plus des 330 millions d’euros qui seront accordés à la gendarmerie et à la police nationale en 2019, notamment pour permettre l’acquisition de nouveaux véhicules, de protections et d’équipements, 32 nouveaux Quartiers de reconquête républicaine (QRR) seront créés cette année, afin de continuer d'affirmer la République sur l’ensemble du territoire, conformément à l'esprit de la PSQ.

Le lendemain, samedi 9 février, le ministre de l'Intérieur est allé à la rencontre d'experts du judiciaire au service de la PSQ. Il s'est ainsi déplacé à Arcueil (94), au sein de l'Office central de lutte contre la délinquance itinérante (OCLDI), qui vise spécifiquement la délinquance nationale et transnationale commise par des groupes criminels organisés et itinérants. Placé sous la direction de la gendarmerie, l'OCLDI, à l'effectif total de 117 personnels, dont 106 gendarmes, est un acteur essentiel de la lutte contre la délinquance de proximité, puisqu'il s'attaque notamment à de gros réseaux de cambrioleurs.

 

© Tous droits réservés