Remise des trophées Civisme et Défense 2019

auteur : le commandant Céline Morin et le sous-lientenant (R) Pierre Despret - publié le
© CRT 60 - SLT(R) Pierre Despret

Parmi les prix décernés mercredi 12 juin, le trophée « Citoyenneté » a récompensé l’université de Technologie de Compiègne et la ville de Compiègne pour leur action « Tous Unis pour la Cité », à laquelle la gendarmerie est étroitement associée depuis son lancement en 2013.

La cérémonie de remise des 18e trophées Civisme et Défense s’est tenue mercredi 12 juin dans les salons de la présidence du Sénat, sous le haut patronage de Monsieur Gérard Larcher, président du Sénat.

Organisé par l’association Civisme Défense Armée Nation (CiDAN), ce trophée récompense, depuis 2002, les meilleures réalisations de citoyenneté et de collaboration entre la société civile et les armées.

Après étude de l’ensemble des dossiers, le jury a récompensé sept candidats dans les catégories : « Trophée », « Prix de l’Éducation à la Défense », « Prix du lien Armées-Nation », « Prix de la Citoyenneté Prix spécial du Jury » et « Accessit du Prix de la Mémoire ».

Trophée « Citoyenneté » pour l’action « Tous Unis pour la Cité »

Cette année, l’université de Technologie de Compiègne et la ville de Compiègne ont reçu le trophée « Citoyenneté » pour leur action « Tous Unis pour la Cité » (TUC), conçue pour être déployable rapidement dans d'autres établissements d'enseignement supérieur, en particulier durant la période d'intégration qui se prête bien aux actions collectives et citoyennes.

L’opération, organisée chaque année depuis 2013, en lien avec de nombreux partenaires militaires et civils, ainsi que des élus, s’inscrit ainsi dans le programme d’intégration des nouveaux étudiants (800 par an) dans la cité et montre qu’un engagement associatif civil ou militaire est compatible avec des études.

La gendarmerie de l’Oise partenaire de l’action « TUC »

Un prix auquel a été associée la gendarmerie de l’Oise ce 12 juin, en sa qualité de partenaire fidèle depuis le lancement de l’opération, déployant chaque année, à chaque échelon, de la région à la brigade, des moyens humains, d’active et de réserve, et matériels, au profit de cette action.

Selon les années, différentes unités, parfois spécialisées, viennent en effet présenter la diversité de leurs missions et partager leurs motivations avec les étudiants sur le « Village Citoyen » : compagnie de réserve, poste à cheval, brigade fluviale, brigade de prévention de la délinquance juvénile, brigade motorisée. La police scientifique et technique, représentée par la Cellule d’identification criminelle et numérique, fait toujours salle comble et connaît bien évidemment ses plus grands succès en école d'ingénieurs. De même, en décembre 2017, une visite de l'Institut de recherche criminelle de la gendarmerie nationale n’a pas manqué de susciter des vocations.

Cette action en binôme active-réserve valorise ainsi un large spectre de métiers en gendarmerie, tout en permettant à chaque jeune de se projeter dans un engagement au service des autres en rencontrant des exemples de militaires passionnés.

L’engagement de la gendarmerie dans cette opération a d’ailleurs été mis en lumière en 2016, quand la compagnie de gendarmerie départementale de Compiègne et la compagnie de réserve territoriale de Compiègne ont respectivement reçu le Prix Armée-jeunesse et le 2e accessit du Prix Réserve-Jeunesse pour leur contribution active à cette opération.

Depuis 2013, à chaque rentrée universitaire, l'action « Tous Unis pour la Cité » permet au groupement de gendarmerie de l’Oise et particulièrement à la compagnie de Compiègne de contribuer à l’« intégration citoyenne » des nouveaux étudiants de la ville de Compiègne, à travers des stands, des démonstrations et des conférences.CRT 60 - SLT(R) Pierre Despret

Les autres trophées…

Le Trophée 2019 est revenu au collège Pierre Mendès France et au 3e Régiment du Service Militaire Volontaire de La Rochelle pour l’action commune et le projet pédagogique menés dans le cadre de la Classe de Défense et Sécurité globale afin de diffuser l’esprit de défense auprès d’un public d’adolescents en zone d’éducation prioritaire et de favoriser leur engagement citoyen.

Le Prix de l’Éducation à la Défense a été décerné au lycée Chateaubriand de Rennes et sa Classe de Défense et Sécurité globale dite « Classe frégate », rappelant la convention signée avec la frégate anti-sous-marine La Motte-Picquet, pour son projet pédagogique intitulé “Société, armée et géopolitique – une question européenne au XXIe siècle” visant à amener, pendant deux ans, en Première et en Terminale, les élèves à réfléchir aux questions de défense, de géopolitique, d’histoire et de mémoire.

Le Prix du lien Armées-Nation a récompensé le lycée Polyvalent Edmard Lama et Sergine Prevot à Remire-Montjoly en Guyane, en partenariat avec la Direction inter-armées du service de santé – DIASS, pour sa contribution remarquable à la promotion de l’esprit de défense et à la diffusion de l’expertise de la médecine militaire sur le thème de la santé publique en Guyane, dans un contexte spécifique de maladies infectieuses et vectorielles.

Le Prix spécial du Jury a été remis à l’association des écrivains combattants pour son action depuis 47 ans auprès des élèves du secondaire afin de les sensibiliser aux valeurs patriotiques, et en particulier pour l’opération annuelle au Panthéon de lecture de textes choisis avec leurs professeurs parmi ceux des 560 écrivains morts en 14-18 et des 197 morts en 39-45 inscrits au Panthéon. Cette action, commencée à Paris, est étendue depuis 2018 à des établissements d’île-de-France et de province.

Le Prix de la Mémoire a récompensé l’association « Le Trail des Poilus », en partenariat avec la commune d’Ablain-Saint-Nazaire, et avec « l’Amicale régionale des Corses et des Amis de la Corse du Nord et du Pas-de-Calais » depuis 2018, pour l’organisation, tous les deux ans depuis sept ans, d’un événement sportif impliquant 3 000 coureurs et 300 marcheurs, sur les hauts lieux des combats de la Première Guerre mondiale dans le Pas-de-Calais rendant hommage aux soldats morts en ces lieux.

Enfin, l’accessit du Prix de la Mémoire revient à l’association « Wailly au fil du temps » qui, pour rendre hommage aux soldats tunisiens du 4e Régiment mixte des Zouaves-Tirailleurs et à tous les combattants des autres régiments de Zouaves, a érigé une stèle commémorative et réalisé un parcours mémoriel « le chemin des Zouaves » en associant au projet la commune de Wailly, les communes voisines et différents partenaires du Pas de Calais.