Actualités

Sécurisation de la Saint-Sylvestre : Christophe Castaner à la rencontre des forces de sécurité intérieure mobilisées

Auteur : le commandant Céline Morin - publié le
Temps de lecture: ≃3 min.
© Sirpa Gend - MAJ F. Balsamo
© Tous droits réservés

Christophe Castaner, ministre de l’Intérieur, et son secrétaire d’État, Laurent Nunez se sont rendus dans le département des Yvelines cette après-midi, avant d’aller sur les Champs-Élysées ce soir, pour rencontrer les forces de sécurité intérieure déployées dans le cadre du dispositif de sécurisation du réveillon du Nouvel An. 100 000 personnels des forces de l’ordre, dont près de 44 000 gendarmes départementaux, mobiles et réservistes opérationnels, seront en effet mobilisés ce soir et au cours de la nuit.

Ce mardi 31 décembre, le ministre de l’Intérieur et son secrétaire d’État se sont rendus dans le département des Yvelines, à la rencontre des forces de sécurité intérieure mobilisées à l’occasion du réveillon du Nouvel An.

Le ministre de l'Intérieur est allé à la rencontre des gendarmes de la BTA de Magny-les-Hameaux, dans les Yvelines

© Sirpa Gend - MAJ. F. Balsamo

En milieu d’après-midi, en présence du général d’armée Christian Rodriguez, directeur général de la gendarmerie nationale, Christophe Castaner et Laurent Nunez sont tout d’abord allés au contact des gendarmes de la Brigade territoriale autonome (BTA) de Magny-les-Hameaux, où ils se sont fait présenter par le colonel Sylvain Tortellier, commandant le groupement de gendarmerie départementale des Yvelines, le dispositif général de sécurisation mis en place sur le département à l’occasion de la nuit de la Saint-Sylvestre.

Un focus particulier a également été fait sur l’activité de la brigade de Magny-les-Hameaux, mettant notamment en lumière la collaboration entre cette unité et la mairie dans le cadre de la police de sécurité du quotidien.

Christophe Castaner et Laurent Nunez se sont fait présenter le dispositif général de sécurisation mis en place sur le département des Yvelines à l’occasion de la nuit de la Saint-Sylvestre, par le colonel Sylvain Tortellier, commandant le groupement de gendarmerie départementale.

© Sirpa Gend - MAJ. F. Balsamo

Près de 44 000 gendarmes mobilisés dans toute la France

À cette occasion, le ministre de l’Intérieur a renouvelé sa confiance aux forces de l'ordre, souhaitant bon courage à l’ensemble des femmes et des hommes, parmi lesquels près de 44 000 gendarmes départementaux, mobiles et réservistes opérationnels, qui seront mobilisés sur l’ensemble du territoire tout au long de cette soirée et de cette nuit de fête, sans oublier ceux qui sont placés en position d’alerte, comme les militaires du GIGN.

Outre la sécurisation des festivités, Christophe Castaner a notamment souligné l’importance du « combat contre l’insécurité routière » et la nécessité « d’une présence déterminante sur les routes pour la prévenir ». Il a par ailleurs mis l’accent sur les « comportements individuels » et leurs conséquences, afin que ce « moment de fête et de rassemblement ne devienne pas un moment de deuil ».

Après leur visite à la BTA de Magny-les-Hameaux, le ministre de l’Intérieur et le secrétaire d’État se rendront successivement à la caserne des sapeurs-pompiers de Bois-d’Arcy, au commissariat et au centre de rétention administrative de Plaisir, puis au centre provisoire d’hébergement implanté dans le 16e arrondissement de Paris.

Paris : une soirée sous haute surveillance

En début de soirée, notamment accompagnés du directeur général de la gendarmerie nationale, Christophe Castaner et Laurent Nunez iront ensuite sur le secteur des Champs-Élysées, saluer les forces de l’ordre mobilisées à Paris, parmi lesquelles dix-neuf escadrons de gendarmerie mobile ainsi que 800 militaires de la garde républicaine, dont trois escouades à cheval.

Cette année encore, dans un contexte de risque terroriste toujours prégnant, auquel s’ajoute un climat social tendu, le dispositif sera particulièrement renforcé sur le secteur des Champs-Élysées, du Trocadéro, du Champ-de-Mars et de la Tour Eiffel.

Ce soir, dans toute la France, ce sont ainsi près de 100 000 gendarmes et policiers, renforcés par les militaires de Sentinelle, la sécurité civile et les sapeurs-pompiers, qui veilleront à la sécurité de la population…

© Sirpa Gend - MAJ. F. Balsamo

© Tous droits réservés