Actualités

Tour de France 2019 : la gendarmerie est prête !

Auteur : la rédaction - publié le
Temps de lecture: ≃2 min.
Les caravaniers, ici aux côtés du directeur général de la gendarmerie, sillonneront la France pour diffuser des messages de prévention et ouvrir la caravane du Tour aux 12 millions de spectateurs présents sur les bords des routes.
© Sirpa Gendarmerie - MAJ. F. Balsamo

Les gendarmes du détachement gendarmerie de la 106e édition du Tour, ainsi que les véhicules spécialement sérigraphiés, ont été présentés au directeur général, mardi 2 juillet, à Issy-les-Moulineaux.

Mardi 2 juillet, quatre jours avant le début de la 106e édition du Tour, qui s’élancera le 6 juillet de Bruxelles, en Belgique, les dispositifs opérationnel et de communication mis en place par la gendarmerie à l’occasion de cette édition 2019, ont été présentés au général d'armée Richard Lizurey.

En présence d’une délégation des différentes unités opérationnelles mobilisées sur le Tour (escadron motocycliste de la garde républicaine, groupe d’intervention de la gendarmerie nationale, escadron de gendarmerie mobile 12/1 de Versailles-Satory et équipes cynophiles Rexpemo), le directeur général a souligné l’importance de ce dispositif, incluant la mobilisation des gendarmes départementaux et des réservistes de tous les territoires, pour assurer la sécurité des spectateurs et des coureurs tout au long de l’épreuve.

Il a ensuite salué le détachement de la « caravane gendarmerie », composé de douze militaires, officier, sous-officiers, gendarmes adjoints volontaires, militaires du corps de soutien, qui vont parcourir près de 8 000 kilomètres en trois semaines, à bord de quatre véhicules Citroën C5 Aircross. Mis à disposition par le constructeur, ces derniers ont été spécialement sérigraphiés pour l'occasion par les équipes techniques du ministère de l’Intérieur et équipés (sonorisation et panneaux à message lumineux) par le centre de soutien automobile de la gendarmerie de Melun, dont un personnel suivra la caravane tout au long des trois semaines.

Les caravaniers sillonneront ainsi la France pour diffuser des messages de prévention et ouvrir la caravane du Tour aux 12 millions de spectateurs présents sur les bords des routes.

« Je vous remercie pour votre engagement personnel dans cette aventure humaine assez exceptionnelle. Les différents statuts que vous représentez donnent cette image à la fois individuelle et collective qui fait la force de la Maison. La gendarmerie est une équipe dont vous faites partie. Vous êtes les avants-centres qui vont au contact de la population, ce qui fait de votre mission, une mission pleinement opérationnelle, a déclaré le général Lizurey, avant de saluer également tous les réservistes, « qui sont toujours au rendez-vous. »

Le directeur général a également remercié les partenaires fortement associés à la préparation et à l'organisation de cet événement (PSA, SIRAC et DICOM), « sans lesquels rien ne serait possible. »

L’équipe de l’Opération Prévention était également présente. Le DGGN a souligné l’importance de ses objectifs : créer du lien avec les élus locaux des communes traversées par la course et diffuser des messages de prévention par le biais d’une communication mise en œuvre à l’échelon local (affichage chez les commerçants, dans les lieux publics, les associations, les clubs sportifs, etc.). Au moment de ses réunions publiques, l’équipe labellisera la ville en tant que « commune partenaire ». Cette année, 28 maires verront leur commune récompensée en lien avec leurs référents des brigades.

Le détachement gendarmerie sur le Tour comprend aussi une équipe communication, dont la mission est de valoriser l'action de la gendarmerie tout au long des trois semaines.

Du 6 au 28 juillet, vous pourrez d’ailleurs suivre l’actualité du Tour sur l’ensemble de nos réseaux sociaux : Twitter, Facebook et Instagram, voire LinkedIn et bien sûr sur GENDinfo.fr