Actualités

Vosges : la gendarmerie lance une campagne de prévention au plus proche des gens

Auteur : le commandant Céline Morin et Maud Protat-Koffler - publié le
Temps de lecture: ≃3 min.
© GGD 88
© Tous droits réservés

En utilisant des supports ordinaires du quotidien pour faire passer ses messages de prévention au plus grand monde, la gendarmerie des Vosges est à l’origine d’une initiative novatrice et ambitieuse. La première campagne, sur le thème des violences intrafamiliales et de la sensibilisation des seniors, a été lancée le 6 avril, avec le soutien financier du conseil départemental et la participation de 300 pharmacies et boulangeries du département.

Le 6 avril dernier, le groupement de gendarmerie départementale des Vosges a lancé une campagne de prévention d’un genre nouveau. Son idée : utiliser des supports ordinaires que les gens ont régulièrement en main ou sous les yeux, comme vecteur de communication de ses différents messages de prévention face aux différentes atteintes dont ils pourraient être victimes. Avec l’opération R-Mess, la gendarmerie se fait ainsi messagère de conseils de proximité.

Abordant les violences intrafamiliales et la sensibilisation des seniors, la première campagne, financée avec le soutien du conseil départemental des Vosges, s’est traduite par l’impression de conseils de prudence et de vigilance sur 200 000 fourreaux à baguette de pain et sachets de pharmacie.

Dans une logique de contact et de proximité, ce sont les gendarmes eux-mêmes qui ont assuré la distribution des supports auprès des quelques 300 boulangers et pharmaciens du département qui se sont spontanément associées à cette démarche de prévention originale.

Un nouveau mode d’interaction

« Ces supports du quotidien nous permettent de toucher un plus grand nombre de personnes et de diffuser nos messages au plus proche d’elles, allant jusqu’au cœur de leur foyer, dans leur vie de tous les jours. Nous voulons aussi, par ce moyen, pouvoir les guider vers les interlocuteurs qui pourront les accueillir, les écouter, les accompagner, que ce soit leur brigade de gendarmerie, mais aussi un autre acteur institutionnel ou une association, présente le colonel Brice Mangou, commandant le GGD 88. C’est une nouvelle forme de proximité avec la population que nous protégeons qui vient en complément de l’action quotidienne des gendarmes sur le terrain ainsi que sur les réseaux sociaux, où sont dispensés de nombreux conseils. »

Les premiers retours des usagers sont d’ailleurs extrêmement positifs.

© GGD 88

© Tous droits réservés

D’autres campagnes en préparation

Le GGD88 ne compte pas s’arrêter en si bon chemin, réfléchissant d’ores et déjà à d’autres supports et d’autres partenariats pour dispenser ses messages de prévention, que ce soit concernant les vols liés à l’automobile, les cambriolages, les risques liés à l’Internet, les addictions, les usagers de la route, la tranquillité des vacanciers…

« Il s’agit d’un concept global et surtout évolutif. Les supports du quotidien sont multiples et permettent de toucher différentes catégories de personnes et différentes tranches d’âge. Nous recherchons donc des supports adaptés à la population ciblée et des sponsors qui, au regard de leur sensibilité, voudront s’associer à notre projet, précise le colonel Mangou. Nous pensons, par exemple, aux sets de plateau en papier, qui permettraient de toucher les plus jeunes dans les cantines scolaires, en partenariat avec l’Éducation nationale, ou les usagers des lieux de restauration rapide, que ce soit sur les autoroutes, dans les stations de ski, ou encore les parcs de loisirs… »

R-Mess a d’ailleurs été déclinée le week-end des 6 et 7 avril, à Gérardmer, à l’occasion de la traditionnelle fête des Jonquilles au cours de laquelle 30 000 serviettes en papier portant des messages informatifs ont été distribuées sur les différents points de restauration.

Une nouvelle campagne sera lancée avant l’été, en partenariat avec La France Mutualiste, sur la thématique de la prévention des cambriolages.

© GGD 88

© Tous droits réservés