Actualités

Ardèche : deux chefs d'entreprise réservistes unissent leurs compétences au profit des services de l’État

auteur : le commandant Céline Morin - publié le
© Diana Michaud

Deux chefs d'entreprise ardéchois se sont mobilisés pour offrir des milliers de bouteilles de gel hydro-alcoolique aux forces armées, ainsi qu'aux forces de sécurité intérieure de leur département, aux établissements de santé et à plusieurs associations d'aide aux personnes vulnérables.

Ils sont tous deux chefs d'entreprise en Ardèche, mais aussi réservistes citoyens, le premier au sein de la Marine nationale et le second au sein du groupement de gendarmerie départementale de l'Ardèche. Pour Jean-Luc Colombo et Philippe Perrier, contribuer à leur niveau à l'effort de guerre au cours de cette crise sanitaire s'est rapidement imposé à eux comme une évidence.

Les deux hommes, habitués à travailler ensemble dans le milieu viticole, ont alors uni leurs efforts et mis en commun leurs compétences pour fournir gracieusement des milliers de litres, non pas de vin, mais de solution hydro-alcoolique, aux services de l'État, engagés au quotidien dans la lutte contre la propagation du COVID-19.

Trois entreprises pour une solution... hydro-alcoolique

Le projet germe rapidement dans la tête de Jean-Luc Colombo quand il constate le fort besoin en gel hydro-alcoolique au sein des forces armées. Il décide alors de donner tout son sens à son engagement de réserviste citoyen, en trouvant un moyen de remédier à cette situation. La solution, le viticulteur ardéchois la trouve auprès du groupe sucrier Tereos, qui offre généreusement plusieurs milliers de litres du liquide recherché.

Reste à le conditionner... Entre alors en scène un autre de ses contacts professionnels, Philippe Perrier, PDG de la société Perrier Bottling Machines et au demeurant réserviste citoyen de la gendarmerie en Ardèche. Spécialisée dans la fabrication de machines destinées à l'industrie de l'embouteillage, son entreprise, implantée au Cheylard, adapte alors son outil de production pour fabriquer des milliers de bouteilles destinées à recevoir, non pas du vin cette fois, mais bien la fameuse solution hydroalcoolique collectée. Tout s'enchaîne alors très vite et les premières mises en bouteille débutent fin mars.

Au passage, Philippe Perrier propose à son camarade d'élargir leur distribution à destination notamment des services de l'État ardéchois.

Des milliers de bouteilles distribuées

Dès la mi-avril, des milliers de bouteilles contenant le précieux liquide sont ainsi livrées aux forces armées, tandis qu'en coordination avec la préfecture, le groupement de gendarmerie de l'Ardèche se charge de la distribution entre les différents services de l'État du département, parmi lesquels les unités de gendarmerie, de police, les EHPAD, les établissements de santé et plusieurs associations d'aide aux plus vulnérables, comme le Secours populaire. 

ardècheardèche
© Diana Michaud

Début mai, en mairie de La Voulte-sur-Rhône, Philippe Perrier a également remis plusieurs cartons de bouteilles de solution hydro-alcoolique au général de corps d'armée Philippe Guimbert, commandant la région de gendarmerie Auvergne Rhône-Alpes.

Guidée par des valeurs de solidarité, de cohésion et de citoyenneté, cette opération, portée de bout en bout par ces chefs d'entreprise, est d'autant plus forte de sens en cette période de crise. Elle est la preuve que chacun, à son niveau, avec ses savoir-faire, peut répondre présent.