Actualités

Bretagne : création d’un centre zonal des mobilités

Auteur : Mme Martine Morvan, responsable de la communication de la RGBRET - publié le
Temps de lecture: ≃3 min.
© Adjudant Boulais – cabinet communication de la RGBRET

Axe stratégique majeur pour la gendarmerie, la sécurité des mobilités fait l’objet d’une attention toute particulière. À ce titre, la gendarmerie de Bretagne a créé un Centre zonal des mobilités (CZSM), compétent sur l’ensemble de la zone de défense et de sécurité ouest.

En France, quotidiennement, 8,9 millions de personnes utilisent leur voiture, 6 millions voyagent en train, 500 000 empruntent les voies aériennes civiles et 37 000 usagers embarquent à bord de transports maritimes. Ces déplacements sont soumis à de multiples risques, menaces et actes délictuels, voire criminels. Il est donc nécessaire pour la gendarmerie de pouvoir garantir la sécurité des déplacements des citoyens et des biens, en s’opposant à toutes les formes d’adversité et de délinquance. Pour cela, de nombreuses conventions partenariales ont été signées, à l’instar de la convention avec l’opérateur de transport Keolis.

© Adjudant Boulais – cabinet communication de la RGBRET

Au sein de la zone de défense et de sécurité ouest, afin d’améliorer la prise en compte de la sécurité des mobilités, le général de corps d'armée Pierre Sauvegrain a décidé de créer un Centre zonal des mobilités (CZSM). Installé dans les locaux de l’état-major de la région de gendarmerie de Bretagne, à Rennes, depuis le 1er octobre dernier, il est placé sous l’autorité du colonel Bertrand de Varine, officier de liaison métropole et chargé de mission « sécurité des mobilités ».

Ayant pour objectif de renseigner le commandant de la gendarmerie pour la zone de défense et de sécurité ouest sur les mobilités de personnes et de biens les plus sensibles, quel que soit leur mode de transport, le CZSM planifie des actions opérationnelles au niveau zonal et agit en étroite collaboration avec le Centre national de sécurité des mobilités (CNSM), situé à Issy-les-Moulineaux, au sein de la Direction générale de la gendarmerie nationale (DGGN), ainsi qu’avec les autres CZSM. Par ailleurs, il assure la liaison avec la DGGN, les régions non zonales, les groupements de gendarmerie bretons et les commandements spécialisés agissant sur le ressort de la région zone de défense et de sécurité ouest.

Lundi 30 mars dans l’après-midi, la gendarmerie nationale assure l’escorte par voie routière des millions de masques médicaux, fournis dans le cadre du pont aérien instauré avec la Chine, et transportés par la société Geodis.

Le CNSM au centre de la gestion de crise

En fournissant aux régions zonales un outil cartographique détaillé, fusionnant de nombreuses données stratégiques, le Centre national de sécurité de..

Lire la suite...

Le CZSM anime également le réseau des partenaires œuvrant dans le domaine des mobilités et renforce la coopération et les échanges avec les différents acteurs. Dans ce cadre, plusieurs missions lui sont dévolues. D’une part, il constitue l’interface zonal des administrations et des armées traitant des questions de mobilité et est le point de contact des organes exécutifs des collectivités territoriales et des directeurs de sûreté des Autorités organisatrices de la mobilité (AOM) au plan zonal et régional. D’autre part, il entretient des relations étroites avec les référents sûreté des exploitants de transports en commun et est l’interlocuteur de la gendarmerie auprès des entreprises à vocation zonale et régionale générant des flux dans le cadre de leurs activités. Enfin, le CZSM prépare les documents contractuels et conventions partenariales, élabore des statistiques et assure la remontée d’informations, des bonnes pratiques et des retours d’expérience dans le domaine de la sécurité des mobilités vers la DGGN.

Le CZSM de la zone de défense et de sécurité ouest est armé par les militaires du bureau de la sécurité publique et de la sécurité routière de la région de gendarmerie de Bretagne. Les militaires du bureau de la coordination des opérations (section de la défense et de la sécurité nationale) sont également associés au CZSM dans le cadre de la planification et du suivi national des transports TANGO (l'escorte des convois de matières nucléaires).