Actualités

COVID-19 : l'IRCGN renforce les capacités de dépistage

Auteur : le commandant Céline Morin - publié le
Temps de lecture: ≃2 min.
Hier matin, le PJGN a déployé son laboratoire mobile pour renforcer l'hôpital de Garches dans la mission de dépistage du COVID-19.
© IRCGN

Grâce à son laboratoire d'analyse ADN projetable, installé depuis le 1er avril à l'hôpital de Garches (92), l'Institut de recherche criminelle de la gendarmerie nationale offre son appui à l'AP-HP pour conduire des tests de dépistage du COVID-19.

Le laboratoire mobile de l'IRCGN, ou Lab'UNIC, a pris ses quartiers à l'hôpital de Garches, dans les Hauts-de-Seine, avec son bus et ses tentes blanches. C'est une mission inédite qui attend les trois techniciens de l'Institut de recherche criminelle de la gendarmerie nationale (IRCGN), l'expert en génétique et le chef de dispositif qui y sont déployés.

Des scènes de crime et de catastrophe aux tests de dépistage du COVID-19

Réputé pour ses techniques innovantes d’analyse génétique, le Lab'UNIC est en effet habituellement projeté sur des scènes de crime complexes, ainsi que sur des lieux de catastrophe, à l'instar du crash de la Germanwings, ou encore d'attentats, comme à Nice en juillet 2016, où il contribue à l'identification formelle des victimes.

Depuis ce 1er avril, dans le cadre d'un partenariat avec l'hôpital de Garches, il apporte son appui à l'AP-HP, afin de renforcer ses capacités en matière de test de dépistage du COVID-19.

Bien évidemment, l’IRCGN maintient dans le même temps sa capacité d'analyse génétique pour le besoin des enquêtes judiciaires.

Ce dispositif, fruit de la capacité d'innovation des scientifiques de la gendarmerie et du travail des médecins, a été salué par le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, ce matin sur LCI. Fort de cet exemple, celui-ci a souligné à cette occasion la mobilisation de la gendarmerie et de la police « pour que nous soyons parmi les fers de lance de l'appui à nos hôpitaux pour les tests de dépistage de COVID-19 ». Et d'insister : « Notre savoir faire en matière de police technique et scientifique va être totalement mobilisé au service de la santé des Français. »

Jusqu'à 1 000 prélèvements par jour

Pour cette mission, l'équipement du Lab'UNIC a dû être réorienté et spécifiquement paramétré sous la supervision du laboratoire de microbiologie de l’hôpital de Garches, qui a également validé le protocole scientifique mis en œuvre.

Fort de ses moyens humains et technologiques, le Lab'UNIC est ainsi en mesure de fournir des résultats d'analyse en moins de 4 heures, au rythme de 500 prélèvements par jour, pouvant monter jusqu'à 1 000 en cas de besoin.

Les données traitées seront parfaitement anonymisées et les résultats validés par un médecin de l’AP-HP.