Actualités

Cybermenaces : l’autre danger du coronavirus

auteur : la capitaine Sophie Bernard - publié le
© Tous droits réservés

Alors que le gouvernement a du imposer des mesures restreignant la liberté de circulation face à la crise liée au COVID-19, le confinement n’empêche malheureusement pas les cyberdélinquants de poursuivre leur activité, bien au contraire ! Retrouvez quelques conseils pour vous en prémunir...

Cela fait maintenant plusieurs jours que les français sont entrés en guerre contre le coronavirus. Cependant, d’autres ennemis invisibles profitent de la crise et des mesures de confinement pour faire proliférer leur activité : les cyberdélinquants.

Un télétravail non sans risque

Face à la crise sanitaire qui touche actuellement le pays, le gouvernement a pris des directives restreignant la liberté de circuler. Il s’agit en effet de protéger un maximum la population de l’épidémie en imposant des règles de distanciation sociale. Pour autant, celles-ci comportent un effet pervers puisqu’elles favorisent d’autant plus l’usage des supports numériques : jeux en ligne, réseaux sociaux, et surtout télétravail !

Dans ce dernier cas, ce ne sont pas seulement les données de l’utilisateur qui peuvent être menacées, mais celles de toute son entreprise ! Aussi, certains outils et gestes simples peuvent éviter bien des déconvenues pour les employeurs et leurs salariés : créer une connexion chiffrée et activer une double authentification si possible, bien analyser et filtrer sont flot de mails, éviter la connexion sur l’ordinateur professionnel de support (clé USB) ou d’autres appareils de la maison non sécurisés, etc.

Objets connectés : des conseils pour les sécuriser

Caméras, jouets, montres, drones, robots, consoles de jeux… Les objets connectés ont encore été nombreux sous le sapin cette année. De plus en plus po..

Lire la suite...

Les cyberattaques « COVID-19 »

Au delà du télétravail, cette situation de crise inédite, installant un climat de peur et une instabilité économique mondiale, fait la part belle aux cyberdélinquants. En effet, ces derniers ont d’ores et déjà imaginé certains stratagèmes en utilisant le coronavirus pour arnaquer le plus grand nombre.

Ainsi, les e-mails frauduleux se multiplient en prenant la forme d’alertes d’agences de santé, de messages de report de livraison, d’appels aux dons pour la recherche d’un vaccin, de message de la banque ou de l’assurance dans le cadre de la crise, etc. Dans tous les cas, il convient d’être particulièrement prudent et d’éviter de cliquer sur les liens ou d’ouvrir les pièces jointes inclues dans ces courriels.

D’autres formes d’arnaques ont pu également être constatées comme des sites frauduleux mettant en vente des masques ou du gel hydroalcoolique, voire des applications prenant le contrôle de l’appareil jusqu’au versement d’une rançon comme c’est le cas avec « coronavirusapp.site » ou « Malicious COVID Track App ».

Que ce soit en tant que particulier ou professionnel, retrouvez tous les conseils pour vous prémunir contre les différentes cybermenaces sur le site cybermalveillance.gouv.fr.