Actualités

Cybersécurité : vous êtes plutôt mot de passe ou passoire ?

Auteur : la capitaine Sophie Bernard - publié le
Temps de lecture: ≃1 min.
© Freepik

Banque, messagerie, réseaux sociaux, achats en ligne, le mot de passe fait partie intégrante de notre activité numérique, à tel point que beaucoup oublient son importance ! Voici quelques conseils pour employer un mot de passe robuste…

Le mot de passe est aujourd’hui l’un des principaux boucliers pour protéger ses données personnelles. Il peut se révéler particulièrement efficace s’il est correctement employé. Pourtant, craignant le trou de mémoire, de nombreux internautes privilégient un mot de passe facile à retenir (donc facile à trouver !) ou emploient le même pour tous les sites qu’ils visitent.


© France TV

Afin de sécuriser l’accès vers ses données, il convient avant toute chose d’utiliser un mot de passe complexe et différent pour chaque service.

Oubliez donc le mot de passe par défaut ou votre date d’anniversaire et préférez la méthode des premières lettres (un tiens vaut mieux que deux tu l’auras, soit « 1tvmQ2tl’A ») ou bien phonétique (j’ai acheté huit CD pour cent euros cet après-midi, soit « ght8CD%E7am »).

Pas de panique si vous pensez être plus proches du poisson rouge que de l’éléphant, optez pour un gestionnaire de mots de passe qui les retiendra tous à votre place !

Pour avoir un mot de passe robuste, il s’agit également de ne jamais le communiquer et d’éviter de laisser des indices permettant de le deviner sur ses réseaux sociaux ou dans son bureau.

Si vous avez un doute sur le fait que votre « ex » se souvienne du nom de votre premier chien, changez votre mot de passe et n’hésitez pas à activer la double authentification lorsque cela est possible (par exemple, l’envoi d’un code par SMS).

Retrouvez toutes ces bonnes pratiques en détail sur cybermalveillance.gouv.fr