Actualités

La réserve de la gendarmerie au cœur de l’action pour la citoyenneté

Auteur : Antoine Faure - publié le
Temps de lecture: ≃1 min.
© DICOM F. BALSAMO

Marlène Schiappa, ministre déléguée auprès du ministre de l'Intérieur, chargée de la Citoyenneté, a présenté les contours de sa mission, lundi 31 août, à l’Hôtel de Beauvau, en présence du général d’armée Christian Rodriguez, directeur général de la gendarmerie nationale.

Nommée le 6 juillet dernier ministre déléguée auprès du ministre de l'Intérieur, chargée de la Citoyenneté, au sein du gouvernement de Jean Castex, Marlène Schiappa a défini hier les axes majeurs de son action : faire vivre les valeurs de la République et incarner la République qui protège.

 

Le premier axe englobe les questions de laïcité, de fraternité, d’intégration citoyenne et de cohésion nationale. L’un des objectifs sera de développer les possibilités d’engagement citoyen dès le plus jeune âge, à travers notamment les cadets de la gendarmerie.

Le général d’armée Christian Rodriguez, directeur général de la gendarmerie nationale, a présenté le dispositif des réservistes opérationnels de l’Institution, dont un tiers a moins de 30 ans, et celui des cadets, qui est une première marche avant d’intégrer cette réserve, pour laquelle l’âge minimum requis est de 17 ans.

Le général d'armée Christian Rodriguez, directeur général de la gendarmerie nationale, lundi 31 août à l'Hôtel Beauvau.Le général d'armée Christian Rodriguez, directeur général de la gendarmerie nationale, lundi 31 août à l'Hôtel Beauvau.

Le général d'armée Christian Rodriguez, directeur général de la gendarmerie nationale, lundi 31 août à l'Hôtel de Beauvau.

© DICOM D.MENDIBOURE

 

Puy-de-Dôme : les cadets de la gendarmerie veillent au port du masque

Encadrés par des réservistes opérationnels, les jeunes cadets du service national universel font actuellement le tour des sites touristiques du Puy-de..

Lire la suite...

Le second axe de l’action de la ministre déléguée auprès du ministre de l'Intérieur, chargée de la Citoyenneté, comprend quatre points principaux : le droit d’asile, la prévention de la radicalisation, la lutte contre les dérives sectaires et le séparatisme, et la protection des femmes victimes de violences.