Actualités

Passation de pouvoir au ministère de l’Intérieur

Auteur : Antoine Faure - publié le
Temps de lecture: ≃1 min.
MI DICOMMI DICOM
© MI DICOM

Le nouveau ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, a pris officiellement ses fonctions ce mardi 7 juillet en fin de matinée, à l’issue de la passation de pouvoir avec son prédécesseur, Christophe Castaner, dans la cour de l’Hôtel de Beauvau.

Nommé ministre de l’Intérieur du gouvernement du Premier ministre Jean Castex, Gérald Darmanin a déclaré « mesurer l’honneur et la grande responsabilité que lui avaient confiée le président de la République et le Premier ministre ». Il était accompagné de Marlène Schiappa, nommée ministre déléguée auprès du ministre de l’Intérieur, en charge de la citoyenneté, qui a également pris ses nouvelles fonctions.

« Un refuge et un exemple »

Gérald Darmanin a salué le travail de son prédécesseur Christophe Castaner et de Laurent Nunez, qui occupait la fonction de secrétaire d’État auprès du ministre de l’Intérieur, notamment lors de la crise sanitaire, dans laquelle « le ministère de l’Intérieur a été à la hauteur de l’attente des Français ». Il a ajouté que la France attendait du ministère qu’il soit « un refuge et un exemple ».

Gérald Darmanin a ensuite cité Clemenceau afin de rappeler que « la République est un bloc et la laïcité son ciment indispensable. » Il a insisté sur l’importance de la lutte contre le séparatisme et l’islamisme politique, car « jamais la foi n’est au-dessus de la loi. »

Christophe Castaner a dit sa « fierté du travail accompli avec Laurent Nunez » et évoqué les avancées sur les dossiers du Schéma national du maintien de l’ordre et du Livre blanc de la sécurité intérieure, « sur lesquels le nouveau ministre de l’Intérieur pourra appuyer son action. »

Le premier conseil des ministres du nouveau gouvernement a lieu ce mardi à 15 heures.

© MI DICOM