Actualités

#RépondrePrésent : le Top des techniques militaires au service des soignants

auteur : Morgane Jardillier - publié le
© Tous droits réservés

Instructeur de Techniques d’optimisation du potentiel (TOP) à l’école de gendarmerie de Dijon, l’adjudant-chef Luc Barrier est venu renforcer les équipes de Rend Fort Top Teams, un collectif proposant gratuitement des séances de récupération psychophysiologique et de préparation mentale à destination des personnels soignants, fortement sollicités pendant la crise du Covid-19. 

« C’est comme si vous aviez en votre possession un outil performant et efficace permettant de tenir le choc face à la crise, explique l’adjudant-chef Luc Barrier. Alors autant en faire profiter ceux qui en ont besoin ! » Responsable de la cellule des Techniques d’optimisation du potentiel de l’école de gendarmerie de Dijon, ce gendarme a rejoint le collectif Rend Fort Top Teams, créé dès le début du confinement, dont l’objectif est de soutenir et accompagner les personnels soignants.

La méthode est simple : mettre à leur disposition le savoir-faire militaire dans les situations de crise, à travers des outils permettant de gérer la fatigue physique, mentale et émotionnelle.

« Actuellement, les personnels soignants exercent leur métier en situation de risque potentiellement vital. Ils ne savent pas combien de temps cela va durer, comment la situation va évoluer, de quoi demain sera fait, en accumulant à cela une grosse fatigue, une nouvelle organisation, de nouvelles équipes…  Ils se retrouvent confrontés à une situation similaire à celle des militaires lorsqu’ils sont sur un théâtre d’opérations extérieures (OPEX). »

Utiliser 100 % de ses capacités

Composé de professionnels expérimentés et formés à la gestion du stress et à la régénération du potentiel humain, notamment issus des armées, Rend Fort Top Teams propose de mettre des techniques d’optimisation du potentiel au service des personnels soignants. Agissant en métropole et en outre-mer, le collectif offre des modules spécifiques permettant la récupération psychophysiologique et la préparation mentale.

Cette méthode TOP, créée par Édith Perreaut-Pierre, ancien médecin en chef du service de santé des Armées, a démontré son efficacité, notamment lors d’opérations extérieures, tant au sein des unités combattantes qu’au sein du soutien. Les TOP sont une technique de préparation mentale, utilisée dans le monde militaire depuis une trentaine d’années, reposant sur la respiration, la relaxation, l’imagerie mentale et le dialogue interne.

Optimiser son potentiel

Manque de sommeil, stress, activité physique intense et prolongée, rythmes de travail décalés et irréguliers... Quelque soit son poste, son grade ou s..

Lire la suite...

Ces outils permettent ainsi de récupérer ou de se remobiliser, avec des exercices allant de 5 à 25 minutes maximum.

« Ces techniques vont faire en sorte qu’un individu puisse utiliser 100 % de ses capacités, notamment lorsqu’il est particulièrement exposé à une situation stressante. »

Des séances à domicile ou presque…

Intervenant exclusivement à titre bénévole, l’adjudant-chef Barrier, comme les quelque 150 membres de l’association, se met au service des personnels soignants de Dijon. Six séances sont ainsi proposées : prise de conscience de sa respiration, adapter sa respiration, déconnexion flash, régénération du potentiel opérationnel, gestion positive de la transition et projection mentale de la réussite.

Pour mettre en place ces modules, rien de plus simple : le responsable du CHU contacte le collectif pour solliciter une intervention d’un ou plusieurs moniteur(s) TOP, qui lui explique(nt) les séances à mettre en place selon les problématiques identifiées dans son établissement. Ensuite, le moniteur n’a plus qu’à s’adapter en fonction du lieu, des services et des personnels.

techniques d’optimisation du potentieltechniques d’optimisation du potentiel
© Tous droits réservés

Les séances peuvent s’effectuer soit en présentiel soit en distanciel, par visio. « Mais il est plus intéressant d’être avec les personnes, car parfois les séances peuvent faire ressurgir certaines émotions. »

À ce jour, le sous-officier a réalisé 45 séances au profit de 150 personnes des différents services du CHU de Dijon, comme les services Covid, les urgences, la réanimation, la cardiologie et les EHPAD.

S’adapter à la situation

Si au début du confinement, le moniteur TOP de l’école de gendarmerie de Dijon réalisait principalement des séances de récupération psychophysiologique à cause de la fatigue physique et mentale accumulée par les personnels soignants, il a, depuis quelques jours, adapté ses services.

« Nous complétons désormais nos interventions par des séances de renforcement positif, car cette crise sanitaire a mis en lumière des capacités nouvelles chez les personnels du CHU : adaptation, rapidité de réorganisation des services, solidarité dans les équipes, capacité à évoluer en situation de risque vital, capacité à tenir, savoir-faire et savoir-être... Il est donc important d'ancrer tout ce qu'ils ont su parfaitement faire, car cela leur servira dans des situations similaires. »

Et puisque dans les TOP, la clef de la réussite se trouve dans la "positive attitude", il est indispensable de voir la lumière au bout du tunnel : « Quand nous approcherons de la fin de cette crise, nous proposerons des techniques TOP de projection mentale pour gérer au mieux la transition, le retour à une activité plus classique, avec un relâchement qu'il va falloir anticiper. »

Retour gagnant

« Surpris » et « efficace » sont les deux adjectifs qui ressortent des témoignages des personnels soignants ayant pu bénéficier de ce service. Certains ont vu des tensions musculaires disparaître, d’autres ont apprécié le retour d’un sommeil plus apaisé… « Ils doivent faire attention à tout ce qu’ils peuvent faire en permanence. Ces séances favorisent un certain lâcher-prise qui permet justement de se ressourcer profondément, physiquement et mentalement. Ils prennent conscience que pour bien s’occuper des autres, il faut d’abord être capable de bien s’occuper de soi. »

La mise en place de ces séances a également permis de faire connaître cet enseignement particulièrement développé dans les écoles de gendarmerie, dont celle de Dijon. « Les bénéficiaires sont étonnés de l’ouverture d’esprit de la gendarmerie nationale. À travers l’utilisation de ces méthodes, l’Institution prouve qu’elle sait faire preuve de modernité et d’un sens de l’humain particulièrement élevé. »

L’adjudant-chef Barrier est reconnaissant de pouvoir participer à cette mission. Particulièrement soutenu et encouragé par sa hiérarchie, il compte bien pouvoir mettre son expérience au profit des élèves. « Cela m’a permis de progresser en expérimentant les TOP dans une situation inédite proche de l’OPEX, m’obligeant à m'adapter en permanence. Je vais pouvoir utiliser plus tard cette expérience dans mes futurs stages de formation de moniteur TOP. »

Sans forcement rejoindre l’association Rend Fort Top Teams, de nombreux militaires ont également soutenu les personnels soignants dans toute la France, grâce à la méthode TOP, à l’instar des instructeurs TOP du groupement de gendarmerie de la Meuse.