Actualités

#RépondrePrésent : les gendarmes de Gardanne en soutien aux soignants

Auteur : Antoine Faure - publié le
Temps de lecture: ≃2 min.
© Tous droits réservés

La brigade territoriale autonome de Gardanne a organisé un don de denrées alimentaires pour le service de réanimation de l'hôpital d'Aix-en-Provence et l'hôpital d'instruction des armées Laveran.

Avec la crise sanitaire, ont vu le jour, dans toute la France, de nombreuses actions solidaires, notamment au profit des hôpitaux. Plusieurs initiatives locales ont été portées par des unités de gendarmerie. Ainsi, à Gardanne, dans les Bouches-du-Rhône, la brigade territoriale autonome a répondu, via son association “David Lebreton”, à l'appel aux dons lancé par le service de réanimation de l'hôpital d'Aix-en-Provence.

Cette association a été créée en interne en 2011, après le décès du gendarme éponyme en 2010. « David avait une compagne et un enfant de 18 mois, mais n'était pas marié. Nous avons donc décidé de venir en aide à sa famille, explique le maréchal des logis-chef Fabrice Pardal, de la BTA de Gardanne, également président de l'association. Nous organisons tous les ans un tournoi de football pour honorer sa mémoire et récolter des dons. »

Au fil des ans, l'association a grandi et a pu apporter une aide financière aux familles de militaires ou, comme l'an passé, d'un policier municipal, confrontées à la maladie ou au décès d'un proche. Au total, ce sont plus de 36 000 euros qui ont été récoltés en 9 ans.

Fruits, brioches, madeleines, café

Cette année, les gendarmes de Gardanne ont donc décidé d'étendre leur action afin de répondre à l'appel aux dons des soignants de l’hôpital d'Aix, qui luttent en première ligne contre le Covid-19.

« Nous avons réuni plus de 300 euros de denrées alimentaires pour soutenir les équipes qui enchaînent les heures et sont parfois à bout de forces, poursuit le chef Pradal. Nous avons également démarché des entreprises partenaires de l'association, Intermarché et Netto, qui ont complété les dons. »

150 kilos de fruits, brioches, madeleines et café ont été livrés par les gendarmes à l’hôpital. Un réconfort très apprécié par les soignants du service de réanimation.

La même démarche a été effectuée au profit de l'hôpital d'instruction des armées Laveran, à Marseille.

D'autres actions de solidarité sont à l'étude, en lien avec les associations qui œuvrent tous les jours sur le terrain, comme le Secours catholique et les Restos du cœur.

soignantssoignants
© Tous droits réservés