Actualités

#RépondrePrésent : les gendarmes de l’Oise aux côtés de ses aînés

auteur : la capitaine Sophie Bernard - publié le
© Gendarmerie de l'Oise

Particulièrement vulnérables et bien souvent isolées en cette période de crise sanitaire, les personnes âgées habitant dans l’Oise peuvent néanmoins compter sur les gendarmes pour prendre de leurs nouvelles et veiller sur elles.

Certes, ils ont déjà connu d’autres périodes difficiles au cours de leur vie, leur apportant sagesse et résistance. Mais avec cette épidémie, les seniors sont particulièrement fragilisés du fait de leur âge et des mesures de confinement les séparant de leurs proches. Aussi, depuis le début de la crise, les gendarmes de l’Oise ont à cœur d’être présents auprès des personnes âgées et travaillent, en ce sens, main dans la main avec les élus et les partenaires locaux.

Des visites chaleureuses et inopinées

Le 30 avril dernier, lorsque les gendarmes de Senlis apprennent par le Centre communal d’action social (CCAS) que 65 personnes âgées de plus de 80 ans ne répondent pas aux appels, ils décident de leur rendre une petite visite à tour de rôle. Frappant à une trentaine de portes dans la matinée, les militaires et réservistes sont très bien accueillis, non pas à bras ouverts, distanciation sociale oblige, mais avec de grands sourires ! Ils prennent le temps d’échanger avec chacun, afin de s’enquérir de leur état de santé et des problématiques qu’ils peuvent rencontrer, mais aussi de répondre à leurs questions et de leur donner quelques conseils.

Gendarmerie de l'OiseGendarmerie de l'Oise
© Gendarmerie de l'Oise

Les résidents des EHPAD de la compagnie de Compiègne, eux, sont certes entourés des soignants, mais souffrent du confinement et de la difficulté à garder un lien avec leur famille. Les gendarmes du poste à cheval ont donc souhaité leur faire une petite surprise en ce début de mois. Profitant de leurs montures, et en lien avec les directeurs des établissements, les militaires sont passés à proximité des fenêtres de plusieurs EHPAD. Comme de grands enfants, des étoiles dans les yeux, les résidents ont apprécié le spectacle, permettant même à certains de se replonger dans leurs souvenirs de militaire ou d’ancien cavalier.

Gendarmerie de l'OiseGendarmerie de l'Oise
© Gendarmerie de l'Oise

Distribution de matériels sanitaires

Au-delà de ces petites visites, les gendarmes de l’Oise ont voulu s’assurer que les seniors étaient bien équipés pour lutter contre le coronavirus. Les élus et agents communaux étant particulièrement sollicités en ce temps de crise, les militaires ont souhaité leur apporter un soutien logistique pour la distribution des matériels sanitaires.

Les gendarmes ont notamment prêté main forte à la mairie de Pont-Sainte-Maxence pour livrer 171 kits sanitaires aux aînés de la commune. Ils leur ont ainsi apporté un sachet, aux couleurs de la ville, contenant un masque en tissu, fabriqué par des bénévoles du coin, un flacon de gel hydro-alcoolique provenant d’une entreprise locale et un feuillet rappelant les gestes barrières.

Gendarmerie de l'OiseGendarmerie de l'Oise
© Gendarmerie de l'Oise

« L'aide des militaires était indispensable. Nous n'avons en ce moment que très peu d'agents communaux disponibles, nous n'aurions pas pu distribuer ces kits seuls », a reconnu le maire de la ville, Arnaud Dumontier, auprès du journal Le Parisien. Une façon aussi de rompre l’isolement de ces habitants, puisque les gendarmes sont restés volontiers discuter quelques minutes avec chacun.

Même chose à La Croix-Saint-Ouen, où les gendarmes de la brigade motorisée de Compiègne ont accompagné les élus pour distribuer des masques aux personnes vulnérables et celles âgées de plus de soixante ans, selon une liste pré-établie par le CCAS.

Gendarmerie de l'OiseGendarmerie de l'Oise
© Gendarmerie de l'Oise

Opération tranquillité seniors

Enfin, la gendarmerie n’a pas attendu la crise sanitaire pour s’occuper de ses aînés, ayant notamment développé depuis plusieurs années l’opération tranquillité seniors. Celle-ci permet aux personnes âgées de se signaler auprès de la brigade la plus proche de chez elles, afin d’entretenir un lien social, mais aussi d’être conseillées en matière de sécurité.

En cette période de crise sanitaire, les gendarmes veillent sur les personnes âgées, particulièrement vulnérables face au coronavirus et pouvant souffrir de l’isolement lié aux mesures de confinement. Les opérations tranquillité senior permettent de garder le contact avec les anciens, de répondre à leurs questions, mais aussi de les rassurer. Les gendarmes effectuent ces missions en lien étroit avec les collectivités locales et la police municipale, qui ont une fine connaissance de leur population.

© D.R.