Actualités

Côtes-d'Armor : Ubiquity, de l’expérimentation au déploiement

Auteur : CABCOM RGBRET - publié le
Temps de lecture: ≃4 min.
© Adjudant Alexandre Boulais - CABCOM RGBRET

Depuis février 2021, le Groupement de gendarmerie départementale des Côtes-d’Armor (GGD 22) bénéficie du dispositif « Ubiquity », une nouvelle solution de travail en mobilité pour les gendarmes.

Pour renforcer son ancrage territorial et son lien avec la population, le gendarme doit être mobile, au plus proche du citoyen. Depuis quelques années déjà, plusieurs dispositifs ont été déployés, tels que les brigades de contact mobiles ou la prise de plainte à distance. Cette posture est aujourd’hui affermie grâce au déploiement du dispositif « Ubiquity ». Pour être mobile, le gendarme doit bénéficier de son poste de travail en tout lieu : chez l’habitant, à l’hôpital ou encore dans les maisons de service public. Des ordinateurs portables connectables, aussi bien au réseau traditionnel de la gendarmerie qu’à un réseau Internet classique, seront déployés dans l’ensemble des unités d’ici la fin de l’année 2021. Les militaires disposeront alors de toutes les fonctionnalités du Logiciel de rédaction des procédures (LRPGN) en mobilité, facilitant ainsi le travail judiciaire. Actuellement, l’expérimentation est mise en œuvre dans six départements et 7 500 postes ont déjà été déployés.

Depuis février 2021, le Groupement de gendarmerie départementale des Côtes-d’Armor (GGD 22) fait partie de ces départements pilotes et a donc pu expérimenter ce nouvel outil. En déplacement sur le terrain, en poste provisoire ou pour maintenir un accueil lorsque des locaux sont en travaux, les portables Ubiquity permettent une mise à disposition rapide d’un moyen facile d’installation et d’utilisation, afin de maintenir une continuité dans l’action de la gendarmerie sur l’ensemble du territoire.

Un déploiement progressif

La Section opérationnelle de lutte contre les cybermenaces (SOLC) du GGD 22 a débuté l’expérimentation en déployant les premiers ordinateurs Ubiquity dès février 2021.

Amenées à régulièrement se déplacer pour procéder à des actes d’enquête et à des auditions, les Brigades de recherches (B.R.) ont été les premières unités à en être bénéficiaires. La crise sanitaire a ensuite étendu leur utilisation aux personnels en télétravail.

En mars, la gestion d’une situation présentant des problématiques de sécurité et de logistique a montré l’utilité de cette solution de mobilité. Il était question, dans le cadre de la fermeture d’une brigade territoriale pour travaux, de maintenir un poste d’accueil sur la commune de Plœuc-L'Hermitage, en installant un point d’accueil dans l’annexe de la mairie. En choisissant d’utiliser les ordinateurs portables Ubiquity, la SOLC n’a pas eu à installer un site nécessitant la réalisation de travaux de réseau et l’emploi de matériel sensible, comme le routeur-chiffreur, dans un local moins sécurisé qu’une caserne. Le réseau utilisé est tout simplement le wifi mis à disposition par la mairie, évitant ainsi un nouvel abonnement de ligne. À l’issue du service, les gendarmes ne laissent aucun matériel sensible sur place, en emportant les ordinateurs chez eux.

Ces premières expérimentations ont permis de voir également un intérêt à l’emploi de ces postes pour les commandants d’unité, et notamment les commandants de compagnie. Elles sont poursuivies durant la période estivale.

L’utilisation dans le cadre du dispositif estival

En période estivale, les opérations de contact ainsi que l’ouverture des différentes unités provisoires ont permis d’expérimenter le travail en mobilité lié à l’utilisation d’Ubiquity.

Le véhicule « Gend Truck », dédié au contact avec la population, est employé tout au long de la période estivale. Les gendarmes y renseignent la population sur les différents dispositifs de prévention existants, comme l’Opération tranquillité vacances (OTV), l’Opération tranquillité seniors (OTS) ou encore tranquillité entreprises et commerces (OTEC), et répondent aux sollicitations des citoyens. Avec un poste Ubiquity installé dans ce véhicule et connecté à l’aide d’une box 4G ou d’un partage de connexion, les gendarmes ont été en mesure de recueillir des plaintes, mais aussi de renseigner le citoyen pour une prise de rendez-vous avec un personnel de l’unité, par exemple.

© Adjudant Alexandre Boulais - CABCOM RGBRET

Les unités mises en place en période estivale, comme les postes provisoires et les Détachements de surveillance et d’intervention (DSI), ont également été équipées de ces ordinateurs, comme au DSI de Fréhel. Les gendarmes réservistes employés sur ce poste ont utilisé « Ubiquity », même en l’absence d’accueil du public. Il s’est avéré utile pour l’établissement du service, la gestion des mails ou encore la rédaction des comptes-rendus d’intervention.