Actualités

Enzo et Maëva, en SNU au sein du groupement du Calvados

Auteur : Antoine Faure - publié le
Temps de lecture: ≃1 min.
© GEND/SIRPA/MARIE-AMELIE SAILLET

Enzo et Maëva font partie des 18 jeunes engagés depuis septembre 2020, dans le cadre du Service national universel (SNU), au Groupement de gendarmerie départementale (GGD) du Calvados. Ils ont notamment été intégrés au dispositif de commémoration du débarquement du 6 juin.

Enzo, 17 ans, en terminale STL (Sciences et Technologies de Laboratoire), passionné de sciences et de mode :

« C’est le principal de mon ancien lycée qui m’a parlé du Service national universel (SNU), parce qu’il savait que j’étais un élève engagé, bénévole de la Croix Rouge. J’ai choisi la gendarmerie parce que c’est un milieu que je ne connais pas et qui m’intéresse beaucoup. Mon grand-père et mon père étaient militaires dans l’armée de Terre, donc je crois que j’avais un peu envie de perpétuer une tradition. C’est une grande fierté pour moi. Je voulais plutôt m’engager dans l’armée de Terre après mes études d’ingénieur biologiste, mais cette expérience en gendarmerie va peut-être me faire changer d’avis. »

Maëva-Françoise, 17 ans, en première générale, passionnée d’histoire et de géopolitique :

« L’esprit militaire est très important dans ma famille. Je suis devant ma télé tous les 14 juillet pour voir le défilé ! Et je parle beaucoup avec mon grand-oncle, qui était dans l’armée. Le SNU est une formidable expérience. On se retrouve le samedi, deux fois par mois. On fait beaucoup de sport, on apprend des chants militaires et à marcher au pas, on a des cours sur l’histoire de la gendarmerie, sur le débarquement en Normandie… Je pense entrer en gendarmerie après mes études de droit. Je ressens le besoin et l’envie d’être utile, au service des gens. J’aimerais travailler dans une unité d’enquête sur les atteintes contre les mineurs. »

À noter : Mis en place en 2019, le Service national universel favorise l’engagement, la cohésion sociale et la citoyenneté des adolescents en les rassemblant autour des valeurs de la République. Il s’adresse à tous les jeunes de 15 à 17 ans.

 

SNU : « une immersion dans la réalité du terrain »

Ancrer les jeunes dans la réalité, tel est le leitmotiv du gendarme Anthony. Ce réserviste d’Île-de-France, directeur d'école dans le civil, participe..

Lire la suite...