Actualités

« Rêve de cimes » : séjour féerique pour les orphelins de la gendarmerie

Auteur : capitaine Marine Rabasté - publié le
Temps de lecture: ≃2 min.
© Thierry Bramat

Du 18 au 21 décembre 2021, trois orphelins de la gendarmerie ont pu découvrir les joies de la montagne grâce à l’action solidaire des Képis Pescalunes et de Sebio Secours en montagne, deux associations.

Durant quatre jours, trois orphelins de la gendarmerie ont vécu un rêve éveillé en Haute-Savoie. Ce beau séjour a été rendu possible grâce à la collaboration de deux associations, qui souhaitent faire découvrir aux enfants les joies et les plaisirs de la montagne : Sebio Secours en montagne et Les Képis Pescalunes.

Des associations en faveur des familles

S’articulant autour des valeurs d’humanité et de solidarité participative, l’association des Képis Pescalunes s’attache, depuis 2005, à offrir un peu de rêve et de bonheur aux enfants malades ou en difficulté. « Rêvons nos vies, vivons nos rêves », telle est d’ailleurs sa devise.

L’association Sebio Secours, quant à elle, a été créée suite au décès de l’adjudant-chef Sébastien Thomas lors d’une mission de repérage sur un glacier du massif du Mont Blanc, le 9 mars 2013. Elle a pour but de venir en aide aux gendarmes de montagne victimes d’un accident ou d’une maladie et d’apporter une aide à leur famille.

En cette fin d’année 2021, les deux associations ont uni leurs forces et leurs moyens pour offrir un bon bol d’air frais aux orphelins de la gendarmerie, une collaboration par ailleurs scellée au mois de juin en portant leurs couleurs respectives au sommet du Mont Blanc.

Trois jours de rêve

La première édition du projet « Rêve de cimes » s’est donc déroulée du 18 au 21 décembre 2021. Accueillis dans un hôtel de la Fondation Maison de la Gendarmerie, à Chamonix, Lily-Rose, Lucas et Tilian, accompagnés de leur maman, ont pu vivre un séjour féerique, avec un beau programme en perspective ! Ascensions et visites des sites de l’Aiguille du Midi et du Montenvers Mer de Glace avec, au passage, un petit clin d’œil de l’hélicoptère de la gendarmerie, ont été appréciées par les petits protégés des deux associations. Ceux-ci ont ensuite découvert les joies de la randonnée en raquette, de l’escalade et ont même construit un igloo ! Des activités ludiques qui les ont ravis. Et c’était sans compter la venue du Père noël qui leur a déposé quelques cadeaux sur son chemin.

© Thierry Bramat

Enfin, une randonnée nocturne dans la neige jusqu’à un chalet pour la dégustation d’un repas savoyard et une visite à la section aérienne sont venues clore cette magique parenthèse.

Vers d’autres rêves !

L’initiative des deux associations a été saluée lors d’une cérémonie d’accueil par le commandant de groupement de gendarmerie départementale de Haute Savoie. Les présidents Frédéric Armardeil et Christophe Caumes, ainsi que les bénévoles, s’accordent sur le fait que ce type d’opération doit être renouvelée et devenir pérenne car il est important que ceux qui ont œuvré pour la protection de la population de leur vivant sachent que l’institution, au travers de ses « Pêcheurs de Lune » et ses « Anges des Cimes », sera toujours présente et surtout bienveillante à l’égard de leur famille.

Une belle initiative qui fait chaud au coeur en cette veille des fêtes de fin d’année !