Actualités

Tour de France 2021 : présentation du détachement gendarmerie avant le top départ !

Auteur : la capitaine Sophie Bernard - publié le
Temps de lecture: ≃2 min.
© GENDARMERIE/SIRPA/F.GARCIA

Ce lundi 21 juin, le général d’armée Christian Rodriguez, Directeur général de la gendarmerie nationale (DGGN), s’est vu présenter le détachement de la gendarmerie qui accompagnera la 108e édition du Tour de France, du 26 juin au 18 juillet 2021. Comme tous les ans, les militaires participeront à la sécurisation de la Grande Boucle, tout en diffusant des messages de prévention.

Présente dans la caravane du Tour de France depuis 1995, la gendarmerie s’apprête à nouveau à participer à l’événement sportif national qui s’élancera de Brest, le 26 juin prochain. Ce sont plus de 14 000 gendarmes dont 5000 réservistes qui seront engagés sur la sécurisation de la Grande Boucle cette année. Avant de parcourir les 21 étapes auprès des cyclistes, les composantes permanentes du dispositif ont été présentées au DGGN, ce lundi 21 juin, en présence des partenaires associés à l’organisation (Citroën et société SIRAC).

Composée de douze militaires, l’équipe paritaire de la caravane diffusera en amont des messages de sécurité sanitaire pour alerter les spectateurs des comportements dangereux à éviter et leur rappeler de conserver les gestes barrières liés à la Covid-19. Arborant un polo spécifique d’un bleu estival, les gendarmes ont dévoilé les Citroën 5 Aircross hybrides mises à leur disposition par le constructeur. Sérigraphiés et dotés spécialement de panneaux lumineux, ces véhicules leur permettront d’avaler les 3 383 kilomètres de route qui les attendent durant ces trois semaines et demie.

© GENDARMERIE/SIRPA/F.GARCIA

Aux côtés des militaires des unités territoriales déployés en local, un dispositif d’ampleur permettra de sécuriser les différentes étapes tout au long du Tour. Le DGGN a pu saluer les commandants des unités qui seront à la manœuvre notamment l’escadron de gendarmerie mobile de Clermont-Ferrand, l’escadron motocycliste de la Garde Républicaine, le GIGN, ou encore l’équipe cynophile REXPEMO (Recherche d’explosif sur personne en mouvement).

© GENDARMERIE/SIRPA/F.GARCIA

Formant l’équipe communication, un binôme fera l’interface entre les journalistes et les militaires tout au long de l’événement, facilitant ainsi la tenue de centaines de reportages et permettant de valoriser l’action de l’Institution sur le Tour. Par ailleurs, une équipe prévention se déplacera en amont dans plus de 500 communes traversées afin d’entrer en contact avec les élus et la population, les conseiller et répondre à leurs interrogations. Ces messages de prévention pourront également être relayés par les médias locaux et les réseaux sociaux des collectivités.

© GENDARMERIE/SIRPA/F.GARCIA

Afin de revêtir également les couleurs du Tour, le DGGN s’est vu remettre le polo et l’écusson créés spécialement à l’occasion de cette nouvelle édition. Avant de saluer chacun d’entre eux et de se prêter aux traditionnelles photos de groupes préalablement au grand départ, il a tenu à leur adresser quelques mots : « C’est toujours une joie et une vraie fierté de rencontrer le détachement. Le Tour et la gendarmerie c’est une vieille histoire... C’est aussi une façon d’être au service de la population. Vous allez être plongés au cœur d’un belle aventure !», a t-il rappelé aux participants avant de les remercier et de leur souhaiter « Bon vent ! », leur assurant qu’il viendrait à leur rencontre sur la Grande Boucle.