Actualités

Dispositif hivernal de protection des populations : 48 heures avec les gendarmes des Pyrénées-Atlantiques

Auteur : le cabinet communication de la région de gendarmerie Aquitaine - publié le
Temps de lecture: ≃2 min.
© Patrice Héraud – Cellule communication RGAQ

Chaque hiver, les touristes affluent dans les vallées et sur les massifs. Dans les Pyrénées-Atlantiques, les gendarmes redoublent de vigilance. Immersion aux côtés des militaires de la communauté de brigades de Laruns et des gendarmes mobiles de Saint-Gaudens, en renfort saisonnier.

Pendant l’hiver, les missions des gendarmes de la Communauté de brigades (COB) de Laruns se concentrent surtout autour des stations de ski d’Artouste et de Gourette.

Dans la station d’Artouste, c’est le contact des militaires avec les vacanciers qui prime. Un sourire, des recommandations ou des paroles échangées. Les deux gendarmes de Laruns, accompagnés de leur camarade mobile Anaïs, engagent la conversation ici et là. La convivialité et la proximité restent de mise.

© Patrice Héraud – Cellule communication RGAQ

À quelques kilomètres de là, une paire de skis sur l’épaule, Marion et Stéphane remontent le bas de la station de Gourette. Durant la saison hivernale, cette station enregistre une explosion de la population, qui conduit les gendarmes du poste provisoire à redoubler de vigilance. Jusque sur les pistes de ski.

© Patrice Héraud – Cellule communication RGAQ

« Les gens sont généralement contents de nous voir. On est là pour les tranquilliser durant leurs vacances », explique la gendarme Marion, de l’escadron 34/6 de Saint-Gaudens, venue en renfort dans le cadre du dispositif hivernal de protection des populations.

Pour que les vacances ne se terminent pas en drame, Marion et son camarade font preuve de beaucoup de pédagogie vis-à-vis des skieurs. « Le fait de nous voir sur les pistes les incite à rester prudents. »

© Patrice Héraud – Cellule communication RGAQ

Dans la vallée, pour faire face au flux incessant de vacanciers, d’autres militaires de la COB de Laruns régulent le trafic routier en direction des stations et veillent au respect des règles de conduite, avec une vigilance particulière pour les excès de vitesse et les conduites sous l’empire d’un état alcoolique ou sous stupéfiants. « Partir en vacances ne signifie pas faire fi des règles. Bien au contraire ! Nous serons toujours là pour le rappeler », insiste le major éric.

© Patrice Héraud – Cellule communication RGAQ

Le lendemain, au col du Pourtalet, lieu de passage vers l’Espagne, les gendarmes de la compagnie d’Oloron-Sainte-Marie et les militaires de la guardia civil mènent un service commun pour contrôler les flux, lutter contre l’immigration irrégulière, le terrorisme et toutes formes de trafics illicites. De nombreux véhicules et leurs occupants sont contrôlés. En moins de deux heures, deux conduites sous stupéfiants seront sanctionnées.

© Patrice Héraud – Cellule communication RGAQ

Alors que la saison hivernale touche presque à sa fin et que les gendarmes mobiles de Saint-Gaudens regagneront leur escadron à la fin du mois, les militaires de la COB de Laruns poursuivent leurs missions et continueront à relever les défis quotidiens pour assurer la sécurité de la population.