Actualités

Le major Jean-Jacques Bloy reçoit les honneurs militaires

Auteur : Pablo Agnan - publié le
Temps de lecture: ≃2 min.
© MI DICOM – José Rocha

La cérémonie militaire en hommage au gendarme Jean-Jacques Bloy, décédé en service vendredi 13 mai 2022, s’est déroulée ce jeudi 19 mai, à Foix, en présence du ministre de l’Intérieur, avant les obsèques religieuses en l’église abbatiale Saint-Volusien.

La cérémonie en hommage au gendarme Jean-Jacques Bloy, décédé en service le vendredi 13 mai 2022, s’est déroulée ce jeudi 19 mai, à Foix, en Ariège, en présence du ministre de l’Intérieur, qui a d’abord échangé avec la famille du défunt, dans les locaux du Groupement de gendarmerie départementale (GGD) de l’Ariège. L’entretien s’est effectué en présence du directeur général de la gendarmerie nationale, le général d’armée Christian Rodriguez, du général de division Charles Bourillon, commandant de la région de gendarmerie d’Occitanie, du colonel Christophe Heurtebise, commandant du GGD de l’Ariège, et du gendarme Guillaume, binôme de Jean-Jacques Bloy.

Puis est venue l’heure de la cérémonie militaire, qui a précédé la messe de quelques heures. À 14 h 30, le cercueil dans lequel repose Jean-Jacques Bloy est arrivé sur la place d’armes, porté par ses camarades motocyclistes. Les honneurs militaires lui ont été rendus et le ministre de l’Intérieur, à l’issue de l’éloge funèbre, lui a décerné, à titre posthume, la médaille d’or de la défense nationale, avec palme de bronze, ainsi que la médaille de la sécurité intérieure échelon or. Au même instant, dans toutes les casernes de France, une minute de silence a été respectée en mémoire du disparu.

Les obsèques religieuses se sont ensuite déroulées à 16 heures, en l’église abbatiale Saint-Volusien de Foix.     

Promu à titre exceptionnel au grade de major

Le 13 mai 2022, vers 16 h 45, alors qu’il effectuait une patrouille de reconnaissance sur la commune de L’Herm (09), le gendarme Jean-Jacques Bloy, de la Brigade motorisée (B.Mo.) de Saint-Girons, perd le contrôle de sa motocyclette et chute sur la chaussée. Malgré l’intervention immédiate de son binôme, puis des secours, le militaire décède sur les lieux de l’accident.

Gendarme-adjoint volontaire au Peloton de surveillance et d’intervention gendarmerie (PSIG) de Foix, de juillet 2005 à octobre 2006, Jean-Jacques Bloy avait intégré l’école de gendarmerie de Chaumont (1re compagnie) le 17 octobre 2006. Il a successivement servi au sein des escadrons de gendarmerie mobile de Marmande (août 2007 - août 2014) et de Pamiers (septembre 2014 - août 2020), avant d’être affecté à la B.Mo. de Saint-Girons (09) le 1er septembre 2020.

Âgé de 37 ans, il était marié et père de deux enfants. Jean-Jacques Bloy a été promu à titre exceptionnel au grade de major.