Actualités

Les LGBT-phobies, parlons-en !

Auteur : Sirpa gendarmerie - publié le
Temps de lecture: ≃1 min.
© Chereau

Ce 17 mai a lieu la journée mondiale contre les LGBT-phobies, c’est-à-dire les actes et agissements de haine et de discrimination envers les personnes lesbiennes, gays, bi et trans.

À l’occasion de cette journée internationale, le Service statistique ministériel de la sécurité intérieure (SSMSI) a publié son étude annuelle sur les atteintes « anti-LGBT+ ». Elle fait état d’une hausse de 28 % du nombre de plaintes pour crimes et délits envers les personnes LGBT+ par rapport à 2020.

En gendarmerie, tous les personnels reçoivent une sensibilisation pour lutter contre les stéréotypes et toutes les formes de discrimination, au sein de l’Institution mais également au contact de la population, durant leur formation initiale et continue. En parallèle, le Réseau égalité et diversité (RED) coordonne à son niveau des actions de prévention auprès des gendarmes. La question de la haine anti-LGBT y est abordée au même titre que les 24 autres critères de discrimination définis par la loi.

Les 18 et 19 avril derniers, les Formateurs relais égalité et diversité (FRED) ont pu échanger avec l’association SOS homophobie, avec laquelle la gendarmerie a signé une convention en 2021. Sa responsable, Mme Sylvie Schweitzer, a présenté la structure et a rappelé l’importance de communiquer sur le sujet : « Le principal, c’est d’en parler !» Un rapport sur les LGBT-phobies 2021 est consultable sur le site de l’association.

De la même manière, les 23 et 24 mai prochains, les FRED rencontreront la Délégation Interministérielle à la Lutte Contre le Racisme, l'Antisémitisme et la Haine anti-LGBT (DILCRAH), ainsi que l’association FLAG !, avec laquelle la gendarmerie entretient un partenariat depuis 20 ans.

Enfin, cette année sera marquée par la signature d’une nouvelle convention avec l’association L’Autre Cercle, spécialisée dans l’inclusion professionnelle et participant à la formation des personnels affectés dans les Maisons de protection des familles (MPF). Parce que la lutte contre les LGBT-phobies ne s’arrête pas au 17 mai !

Vous souhaitez améliorer vos connaissances en matière de lutte contre les LGBT-phobies ? Consultez ci-contre le flyer « Comprendre pour mieux agir » et répondez au quiz de sensibilisation.