Actualités

Quand les gendarmes de l’Ardèche arrêtent les motards pour bonne conduite

Auteur : le chef d'escadron Sophie Bernard - publié le
Temps de lecture: ≃2 min.
Photo d'illustration
© GENDARMERIE/SIRPA/F.GARCIA
Partis du constat qu’il y avait encore trop d’accidents concernant les deux-roues sur les axes de leur département, les gendarmes ardéchois ont lancé une opération originale il y a un mois : récompenser les meilleurs motocyclistes en leur offrant un gilet airbag.

Vous êtes-vous déjà fait arrêter sur le bas-côté de la route pour que des gendarmes vous félicitent quant à votre conduite ? Si vous sillonnez les routes d’Ardèche à moto, c’est possible !

En 2019, les gendarmes de l’Escadron départemental de sécurité routière (EDSR) avaient déjà surpris les usagers de la route en offrant, en lien avec la préfecture, une carte carburant d’une valeur de 50 euros aux meilleurs automobilistes.

Cette année, ils ont décidé de réitérer cette action, en s’adressant cette fois-ci aux nombreux motards qui viennent se balader dans les gorges, mais qui sont encore trop souvent victimes d’accidents. « Le département les attire pour des séjours touristiques, mais ils ne maîtrisent pas toujours bien la puissance de leur engin et se font facilement surprendre par notre réseau routier », déplore le chef d’escadron Laurent Zanetto, placé à la tête de l’EDSR.

Une conduite irréprochable

Aussi, le 19 avril dernier, les militaires ont lancé une opération, en partenariat avec la marque Hélite, pour récompenser les motocyclistes les plus vertueux. Suivant les usagers sur plusieurs kilomètres ou durant une quinzaine de minutes, en civil ou en tenue, les gendarmes évaluent leur conduite en se basant sur différents critères : respect du Code de la route, adaptation de la vitesse au réseau routier, trajectoire et précautions prises pour dépasser, mais aussi vérification des documents obligatoires et de l’équipement de sécurité une fois arrêtés.

« Enseignée initialement au Centre national de formation à la sécurité routière (CNFSR) de Fontainebleau, la notion de trajectoire a été intégrée dans le cadre du permis moto dès 2020. Elle permet de bien rester sur la chaussée, notamment sur les routes qu’on ne connaît pas. Même si cela ne fait pas tout, nous constatons, à travers l’opération, que les jeunes permis ont bien intégré cette donnée, contrairement aux plus anciens », remarque l’officier.

Des gilets airbag à la clé

Si la verbalisation est à craindre en cas d’infraction constatée, ce contrôle peut également se solder par une bonne surprise. « Les gens sont surpris au départ lorsque nous les arrêtons, ne comprenant pas pourquoi. Mais une fois que nous leur expliquons la raison et les félicitons, ça se passe très bien », apprécie le major Laurent, adjoint au chef d’escadron. En effet, les meilleurs conducteurs acceptant de laisser leurs coordonnées aux forces de l’ordre auront peut-être la chance d’être sélectionnés pour remporter un gilet airbag d’une valeur de 800 euros.

« Ce sont des gilets airbag connectés, souvent préférés par les motards par rapport aux filaires. Une super-protection, mais qui coûte tout de même un certain prix ! Nous sommes contents de pouvoir ainsi les récompenser, cela change et donne une autre image de notre unité, qui s’inscrit plutôt habituellement dans la répression », observe le gradé.

L’opération se terminant à la fin de la semaine, les gendarmes de l’escadron se réuniront le 1er juin prochain pour déterminer quels ont été les motards les plus exemplaires parmi ceux contrôlés et recontacter les heureux élus.