Criminalistique, le futur dès à présent

Les sciences et la technologie au service de l'offre de sécurité

Appui quotidien aux unités de terrain, à travers un vaste panel d’expertises et une capacité de projection, formation des enquêteurs, recherche et innovation… Le pôle judiciaire de la gendarmerie, ainsi que l’explique son commandant, le général de division Patrick Touron, est un outil à la pointe du progrès, en phase avec les besoins opérationnels, permettant d’optimiser l’offre de sécurité au service des citoyens.

Sur la trace des empreintes

Qu’elles soient biométriques, génétiques ou numériques, les empreintes sont toujours activement recherchées sur une scène de crime. Une information qui n’a pas échappé aux criminels, qui trouvent souvent le moyen de les dissimuler. Qu’à cela ne tienne, les gendarmes du PJGN répondent aux innovations des délinquants grâce aux découvertes scientifiques. Et leur imagination n’a aucune limite.

L’ADN : les évolutions d'une révolution

L’ADN est la star incontestée des preuves depuis maintenant une trentaine d’années. Considérées comme une technologie de rupture, les techniques d’analyse n’ont cessé d’évoluer au fil des années. Au cœur de ces mutations, se trouvent l’IRCGN et son département Analyses génétiques traces (AGT), avec quelques innovations qui ne cessent d’optimiser cette révolution.

La chaîne criminalistique

Comment ça marche ? La chaîne criminalistique est le lien unissant toute enquête criminelle. Il s’agit de la complémentarité de plusieurs maillons, situés à tous les échelons de la gendarmerie, comportant des spécialistes dans différents domaines. Les premiers, implantés au niveau des brigades, sont les Techniciens en identification criminelle de proximité (TICP). Au sommet de cette pyramide, se trouvent les COCrim et les experts du PJGN. Entre les deux, les TIC et autres N-Tech. Chacun dispose de compétences complémentaires, employées en fonction de la situation.

Au départ de l'enquête

Les premières heures d’une enquête de police judiciaire sont souvent déterminantes. Le PJGN offre un appui opérationnel aux unités de terrain pour réussir ce démarrage, en mettant à leur disposition d’importantes bases de connaissances et en les assistant, en cas de besoin, pour effectuer un environnement numérique.