La gendarmerie au Mali

Ce dossier vous emmène en opérations extérieures, à la rencontre des gendarmes projetés au Mali, qu’ils œuvrent au sein de la mission Eucap Sahel Mali, de la composante police de la Minusma, de la prévôté déployée auprès de la force Barkhane, qu’ils soient affectés à la protection des emprises diplomatiques ou encore qu’ils apportent leur expertise au sein de la Weapon intelligence team ou du laboratoire Counter-IED. Embarquement immédiat !Ce dossier vous emmène en opérations extérieures, à la rencontre des gendarmes projetés au Mali, qu’ils œuvrent au sein de la mission Eucap Sahel Mali, de la composante police de la Minusma, de la prévôté déployée auprès de la force Barkhane, qu’ils soient affectés à la protection des emprises diplomatiques ou encore qu’ils apportent leur expertise au sein de la Weapon intelligence team ou du laboratoire Counter-IED. Embarquement immédiat !

Mission Eucap Sahel Mali : enjeux et perspectives

Mission civile de l’Union européenne, lancée officiellement le 15 janvier 2015, Eucap Sahel Mali a pour objectif de conseiller stratégiquement les forces de sécurité intérieure maliennes et de les assister dans la formation de leurs personnels, en particulier les cadres. Une action menée avec diplomatie, en étroite coordination avec les partenaires internationaux présents sur le territoire.

Les défis de la composante police de la Minusma

Les personnels de la composante police de la Minusma (Mission multidimensionnelle Intégrée des Nations Unies pour la Stabilisation du Mali), désignés sous le nom de « bérets bleus », multiplient les missions au profit des forces de sécurité maliennes, dans un contexte difficile et dangereux.

Ambassade sous protection

Pour les emprises diplomatiques françaises, cibles privilégiées des attaques terroristes en Afrique, la vigilance est vitale. Le détachement de sécurité opérationnelle de l’ambassade de France à Bamako multiplie ainsi les mesures de sûreté, afin d’assurer la sécurité de l’ambassadrice et des agents qui y travaillent.

Enquêteurs en terrain miné

Les engins explosifs constituent un risque permanent, les groupes armés terroristes ayant régulièrement recours à ce mode d’action pour piéger les axes de circulation. Sont indistinctement visées les forces armées maliennes, la Minusma, la force Barkhane, voire même la population civile. Pour lutter contre cette menace, les enquêteurs de la Weapon intelligence team (Wit) et du laboratoire Counter-IED exploitation laboratory (Ciel) sont dotés de savoir-faire spécialisés.

La prévôté en soutien à la force Barkhane

Engagé depuis 2013 dans le cadre de l’opération Serval, le détachement de gendarmerie prévôtale de Gao accompagne les soldats français déployés au Mali et assure des missions de police judiciaire militaire, de police générale, d’appui et de renseignement. Constituant l’un des principaux foyers de tensions et d’attentats contre les militaires, le Mali est un théâtre d’action exigeant au quotidien.