Dossiers

Paris : des missions particulières pour la mobile

auteur : Sirpa Gendarmerie - publié le

La plaque parisienne bénéficie du renfort permanent de six Escadrons de gendarmerie mobile (EGM). Deux d’entre eux sont déployés en renfort de la préfecture de police de Paris, particulièrement pour faire face à la survenue de troubles à l’ordre public, mais également dans le cadre de missions de lutte contre l’immigration clandestine. En 2020, 54 % des engagements nationaux au maintien de l’ordre l’ont d’ailleurs été au profit de la P.P., les EGM représentant 64 % des unités de forces mobiles engagées sur la capitale. Deux autres unités sont dédiées au Palais de justice de Paris, où elles assurent la sûreté de l’emprise, ainsi que la sécurisation des audiences et des escortes. Un EGM est par ailleurs affecté à la protection des ambassades des États-Unis et d’Israël, ainsi que du consulat de Grande-Bretagne. La grande couronne parisienne bénéficie également du renfort des gendarmes mobiles, à l’instar de la Zone de sécurité prioritaire du Val-d’Oise, où un escadron est déployé en permanence pour assurer notamment la sécurisation des gares. Enfin, actuellement, deux EGM sont déployés pour des missions non permanentes mais néanmoins de longue durée, au sein des groupements de gendarmerie de l’Essonne et du Val-d’Oise,  chacun renforcé par un EGM.

Autres Diaporamas disponibles (209)

Un vent européen souffle sur le Tour de France

La Grande Boucle touche à sa fin ce dimanche 24 juillet. Durant trois semaines, les coureurs auront parcouru plus de 3 000 km sur les routes de France, mais également à travers certains pays européens. Danemark, Belgique et Suisse ont en effet eu la chance d’accueillir cette année des départs et des arrivées d’étape.

CSAG de Melun : le soutien auto garant de la continuité opérationnelle

Avec la gestion d’un parc de quelque 1 130 véhicules (600 gendarmerie et 530 police) et plus de 3 000 prestations à l’année, le Centre de soutien automobile de la gendarmerie (CSAG) de Melun fait partie des plus importants de France, une particularité dont peuvent notamment se prévaloir les structures d’Île-de-France. Entretien, réparations mécaniques, installations des rampes lumineuses, deux-tons, caméras embarquées, radio, carrosserie, une activité dense et variée, assurée par 29 personnels, dont 14 mécaniciens, deux carrossiers et un dépanneur. Depuis 2016, le CSAG de Melun apporte également chaque année son soutien au SIRPA-G pour la préparation des véhicules de la caravane gendarmerie du Tour de France, au sein de laquelle il détache, depuis 2019, et durant toute la durée de l’épreuve, un mécanicien-logisticien.