La menace Cyber

La cybercriminalité est l’une des grandes menaces de ce XXIe siècle, et un véritable défi pour les forces de sécurité intérieure du monde entier. Ce dossier met en lumière l’engagement de la gendarmerie dans le domaine de la lutte contre la cybercriminalité et dans celui de la cybersécurité. Structurée autour d’un réseau territorial dynamique, la maîtrise de ces espaces numériques s’appuie également sur les capacités d’adaptation et d’innovation de l’Institution et de l’ensemble de ses personnels.La cybercriminalité est l’une des grandes menaces de ce XXIe siècle, et un véritable défi pour les forces de sécurité intérieure du monde entier. Ce dossier met en lumière l’engagement de la gendarmerie dans le domaine de la lutte contre la cybercriminalité et dans celui de la cybersécurité. Structurée autour d’un réseau territorial dynamique, la maîtrise de ces espaces numériques s’appuie également sur les capacités d’adaptation et d’innovation de l’Institution et de l’ensemble de ses personnels.

Faire la lumière sur le Darkweb

Cette fraction immergée de l'Internet est un véritable supermarché du crime. Dans les profondeurs anonymes de la Toile, tous les objets, produits, services et activités illicites s'achètent et se vendent en monnaie virtuelle. Dans cet univers crypté, les cyberenquêteurs de la gendarmerie s'emploient à démêler l'écheveau.

Prop@gande djihadiste sous surveillance

En matière de détection de la radicalisation, la gendarmerie s'appuie sur le bureau de lutte antiterroriste de la DGGN ainsi que sur les enquêteurs du centre de lutte contre les criminalités numériques du PJGN. Apologie du terrorisme et provocation sont leur cheval de bataille.

Du bon usage du web et des réseaux sociaux

Sur 3 500 000 entreprises en France, 96% sont composées de moins de dix employés. Celles-ci n'ont pas toujours les moyens humains et financiers de mettre en place des actions fortes en matière de cybersécurité. Il est donc essentiel de les sensibiliser pour les aider à acquérir les bons réflexes.

Les modes opératoires de la criminalité numérique

À l’instar de notre mode de vie, les technologies modernes ont modifié le visage de la délinquance. L’utilisation des réseaux numériques apporte un potentiel anonymat, une absence de frontières et rend difficile la constatation des preuves. Le passage à l’acte malveillant s’en trouve facilité. La criminalité numérique devient ainsi la nouvelle menace du XXIe siècle.

La criminalité investit le cyberespace

La numérisation de notre quotidien ouvre une voie royale aux cybercriminels. Leurs outils se sophistiquent, de nouveaux phénomènes émergent, comme la fraude à l’identité numérique, ciblant les particuliers, les acteurs économiques, ainsi que les institutions. Une menace sans frontière, polymorphe et en pleine expansion, face à laquelle la gendarmerie affûte ses armes.

Des technicités alliées à l'investigation

Téléphones, disques durs, GPS, cartes bancaires… Autant de supports qui en disent long sur leurs propriétaires. La criminalistique numérique est devenue un axe important dans la conduite des investigations judiciaires, nécessitant la mise en place d’un réseau structuré d’enquêteurs et de techniciens.

Cybercriminalité : techniciens et enquêteurs au service du terrain

Sur le haut du spectre des enquêtes liées à la cybercriminalité ou impliquant des preuves numériques, les unités de gendarmerie peuvent s’appuyer sur les experts du pôle judiciaire. D’un côté, le département Informatique-électronique (INL), qui entre en scène dès lors que l’analyse technique d’un support requiert une expertise ou un matériel spécifique. De l’autre, le Centre de lutte contre les criminalités numériques (C3N), qui allie capacités d’investigations judiciaires et de renseignement criminel.

Cybersécurité des entreprises

Le numérique constitue un territoire à part entière. La gendarmerie y est présente, afin d’assurer un continuum dans sa mission de sécurité, notamment à destination d’un secteur particulièrement visé : les entreprises. Outre le domaine des investigations, elle porte un effort particulier sur la prévention, en s’appuyant sur des réseaux d’experts.