Les enjeux de la formation

Fidèle aux fondamentaux qui bâtissent le socle de son dispositif de formation, comme la robustesse, la cohésion, le savoir-être, le contact... la gendarmerie réinvente sans cesse le métier de gendarme pour l’adapter aux enjeux d’une société en perpétuelle évolution. Elle modernise en permanence ses outils, ses méthodes et repense ses programmes afin de répondre au mieux aux besoins du terrain et ainsi remplir sa mission de service à la population. Ce dossier aborde les différents enjeux de la formation et les grandes orientations prises par la gendarmerie pour en faire un outil de performance, tant individuelle que collective, contribuant à la réussite de ses projets stratégiques.

Un recyclage sur mesure pour les APJ

Le centre national de formation à la sécurité publique, à Dijon, accueille les gendarmes affectés en brigade territoriale et détenant la qualification d’agent de police judiciaire, au cours d’un stage destiné à les recycler sur les fondamentaux du métier et à confirmer leur connaissance des nouveaux outils connectés ou numériques.

Le renseignement opérationnel

Implanté à Rosny-sous-Bois, le Centre national de formation au renseignement opérationnel (CNFRO) assure la formation professionnelle liée à la réception et à l’exploitation des appels téléphoniques émis par le public vers les plates-formes départementales, ainsi qu’à l’exploitation et à la gestion de l’information générale et, enfin, à la mise en œuvre de l’action de la gendarmerie dans le domaine de l’intelligence économique.

Le CNISAG au sommet de l'expertise

Implanté à Chamonix, le Centre national d’instruction de ski et d’alpinisme de la gendarmerie (CNISAG) forme les gendarmes à l’alpinisme, au secours, à la police judiciaire et administrative ainsi qu’à la gestion de crise en montagne depuis 1988. Un savoir-faire qu’il offre également à l’extérieur de l’Institution, en France comme à l’international, à travers de nombreux partenariats privés et publics.