#RépondrePrésent : gestion de crise au cœur des territoires (mars-juin 2020)

Deux missions : « protéger la population et l’aider »

Livrant son analyse de la gestion de la crise de la COVID et de l’action de la gendarmerie, le général d’armée Christian Rodriguez revient sur la nécessaire manœuvre R.H. et l’adaptation opérationnelle à tous les échelons. Il salue, à cette occasion, l’engagement exceptionnel de chacun, qui, au-delà de la mission première de sécurité, a notamment donné corps à l’opération #RépondrePrésent.

Le centre des opérations, outil essentiel de gestion de crise

Pour répondre aux besoins du directeur général et des échelons territoriaux, dans le contexte dégradé de pandémie, la direction générale de la gendarmerie a armé un centre des opérations. Novateur, évolutif et modulable, cet outil s’adapte à la nature et aux enjeux de la crise mais aussi à son intensité et à sa cinétique.

Innover en temps de crise

Inscrit dans l’ADN militaire des gendarmes, l’esprit d’innovation se trouve d’autant plus stimulé en temps de crise. Celle liée à la pandémie de COVID-19 ne fait pas exception, se montrant propice à la créativité et à l’ingéniosité dans les rangs. Afin de recenser les bonnes pratiques développées par les gendarmes, mais aussi les projets extérieurs à l’institution, une cellule J9 innovation a vu le jour au sein du CDO.

Manœuvre inédite des écoles face à la crise

Afin de se conformer aux mesures gouvernementales liées à l’épidémie de coronavirus, tout en renforçant les effectifs sur le terrain, la gendarmerie nationale a opéré une manœuvre sans précédent pour faire face à la crise sanitaire : 3 700 élèves ainsi que la majorité de leurs cadres ont été déployés, en avance de phase, dans les unités !

La logistique au service de l’action stratégique

En pleine crise sanitaire, la priorité a été d’apporter rapidement les équipements nécessaires aux personnels œuvrant sur le terrain, pour qu’ils puissent poursuivre leurs missions. Comment se sont organisés les logisticiens ? Petit éclairage sur ces travailleurs de l’ombre avec le général Xavier Lejeune, commandant la Sous-direction de la logistique et de l’approvisionnement (SDLA), du Service de l’achat, de l’innovation et de la logistique du ministère de l’Intérieur.

Focus sur le centre national de soutien logistique

Rattaché organiquement au Commandement du soutien opérationnel de la gendarmerie (COMSOP) et pour emploi à la Sous-direction de la logistique et de l’approvisionnement du SAILMI, le Centre national de soutien logistique (CNSL) est un maillon essentiel de la chaîne logistique. Cette plateforme logistique du Ministère de l’Intérieur (MININT), située au Blanc (36), gère un très large panel de missions et s’avère particulièrement sollicitée depuis le début de la crise sanitaire.

Répondre présent pendant la crise

Dans ce contexte inédit de crise sanitaire, et sous l’impulsion du ministre de l’Intérieur, la gendarmerie s’est engagée au-delà de sa mission fondamentale de protection, s’employant au quotidien à accompagner et à rassurer la population, particulièrement les plus fragiles et les plus exposés.

Quand les gendarmes prennent soin des soignants

Vols de matériel médical, menaces et agressions envers les personnels soignants… Pendant le confinement, la physionomie de la délinquance s’est métamorphosée pour concentrer ses activités exclusivement sur la crise et les opportunités qu’elle génère. Comment la gendarmerie a-t-elle fait face à ce phénomène inédit ?