En images

Alexis, stagiaire de la gendarmerie

Rencontre avec Alexis, 19 ans, étudiant en histoire et sciences politiques, et actuellement en stage au sein de la gendarmerie. Une première expérience professionnelle enrichissante et un essai qu'il entend bien transformer.

Les gendarmes évacuent la zone illégalement occupée du Carnet

Les gendarmes mobiles ont évacué, ce mardi 23 mars matin, la zone illégalement occupée (ZIO) du Carnet. Cette action, menée sur requête de la préfecture de Nantes (44), avait pour but de reprendre le terrain, occupé par plusieurs dizaines d'opposants à un projet de construction d'un site destiné à accueillir des entreprises de la filière énergies marines renouvelables. L'opération n'a fait aucun blessé.

PSPG : Au coeur du dispositif de protection du nucléaire français

La protection des centrales et autres installations nucléaires, sites hautement sensibles et certainement les plus stratégiques de la République, est confiée depuis 2009 aux pelotons spécialisés de protection de la gendarmerie (PSPG). Ces unités d’intervention, au nombre de 22 en France, constituent le premier échelon de réponse de la chaîne du contre-terrorisme nucléaire de l’État. Pour maintenir un très haut niveau de technicité, ils s'entraînent régulière, dans des conditions proches du réel. Découvrez les images inédites d'un exercice mené par le PSPG de Cruas, dans la centrale nucléaire du même nom.

Visite du ministre de l’Intérieur au GIGN

Accompagné du général de corps d’armée Bruno Jockers, major général de la gendarmerie nationale, le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, s’est rendu au GIGN, à Satory, ce mardi 16 mars. Au cours de la matinée, les nombreuses capacités du Groupe, pour certaines uniques en Europe, lui ont été présentées.

Et un jour une femme … en gendarmerie !

Pour ce 8 mars 2021, la gendarmerie a souhaité fêter la journée internationale des droits des femmes en musique sous un format inédit. La désormais célèbre gendarme et chanteuse Eloïse Lapaille leur rend hommage en interprétant le titre phare de Florent Pagny, « Et un jour une femme ».

En bivouac avec les élèves gendarmes de Montluçon

C’est un passage obligé durant la formation initiale en école de gendarmerie : la fameuse semaine de bivouac, ou « quand le terrain commande » ! Du 11 janvier au 5 février derniers, les compagnies de Montluçon ont pu l’expérimenter au camp du Méry. L’installation spartiate, dans des conditions climatiques défavorables, et les différents exercices proposés chaque jour par les cadres (orientation, camouflage, combat, etc.) ont mis les élèves à rude épreuve. Placée au début de la formation, cette semaine demeure néanmoins déterminante pour acquérir les qualités qui leur seront nécessaires dans leur métier au quotidien, comme la rusticité, l’esprit de cohésion ou encore le dépassement de soi.

Le Service national universel (SNU)

Mis en place en 2019, le Service national universel (SNU) favorise l'engagement, la cohésion sociale et la citoyenneté des adolescents en les rassemblant autour des valeurs de la République. Il s'adresse à tous les jeunes de 15 à 17 ans et se déroule en trois étapes que sont le séjour cohésion, la mission d'intérêt général et la possibilité d'un engagement volontaire d'au moins 3 mois.
Retrouvez les témoignages de Lucie et Farma, 17 ans et cadets de la gendarmerie.

Le concert de la Garde républicaine comme si vous y étiez !

Enregistré le 8 février dernier, sans public, en la cathédrale Saint-Louis des Invalides, le traditionnel concert caritatif de l’orchestre de la Garde républicaine, en hommage aux militaires de la gendarmerie nationale décédés ou blessés en service, vous est offert ce soir en ligne, sur GENDinfo.fr et sur la chaîne Youtube de la gendarmerie. Au programme, un répertoire mêlant morceaux classiques, musiques traditionnelles et chansons de Charles Aznavour. Une cagnotte est également mise en place pour recueillir les dons au profit de la Fondation Maison de la Gendarmerie (https://www.fondationmg.fr/solidarite/solidarite-concert-16-fevrier-2021). Bon concert !

Les pilotes de la Drôme, principal rempart face aux comportements dangereux sur la route

Véritables virtuoses de la route, les militaires des Équipes rapides d’intervention (ERI) font partie de l’élite des pilotes de la gendarmerie nationale. En France, ils ne sont qu’une centaine à intervenir sur l’ensemble des axes autoroutiers. À Valence, dans la Drôme, où fut créée, en 1967, la première BRI (Brigade Rapide d’Intervention) de France, quatre pilotes œuvrent jour et nuit pour lutter contre les comportements dangereux au volant, particulièrement nombreux sur l’axe très fréquenté et accidentogène de l’A7.

Ce soir, à 18 h 30 : diffusion du concert en hommage aux gendarmes décédés en service

En raison du contexte sanitaire, le traditionnel concert de l’orchestre de la Garde républicaine, en hommage aux militaires de la gendarmerie nationale décédés ou blessés en service, a été enregistré le 8 février, sans public, en la cathédrale Saint-Louis des Invalides. Il sera diffusé mardi 16 février à 18h30 sur les réseaux sociaux de la gendarmerie. Voici quelques images en avant-première.

Intempéries dans le Sud-Ouest : les gendarmes mobilisés face à la montée des eaux

La Nouvelle-Aquitaine, fortement touchée par les intempéries, connaît actuellement des crues exceptionnelles à l'origine d’importantes inondations. Dans les départements touchés, d’importants moyens nautiques, aériens et terrestres sont déployés afin de porter assistance aux habitants sinistrés et repérer d'éventuelles victimes.

La ministre de la Transformation et de la Fonction publiques à la rencontre des gendarmes du Calvados

À l’occasion de son déplacement dans le Calvados, le 28 janvier dernier, la ministre de la Transformation et de la Fonction publiques, Amélie de Montchalin, s’est rendue à la Maison de confiance et de protection des familles (MCPF) du Calvados, à Caen, avant d’assister au lancement officiel de l’opération de prévention "seniors" et "VIF" sur les sachets de médicaments.

Les experts du PJGN : Audrey analyse le profil des criminels

Affectée au Département des sciences du comportement (DSC), la commandante Audrey vient en appui aux enquêteurs dans le cadre de procédures criminelles. Si l’auteur laisse nécessairement des traces de son passage, il en est de même s’agissant de sa psychologie. En observant la scène de crime et au regard du dossier, les analystes comportementaux et les enquêteurs du département tentent de cerner sa personnalité et d’établir son profil. À l’issue, ils proposent des hypothèses de travail aux enquêteurs.

Les experts du PJGN : Jérôme développe des logiciels d’analyse

L’adjudant Jérôme développe des logiciels pour aider les enquêteurs à optimiser l’analyse du renseignement et à se concentrer sur leur cœur de métier. Face à une masse de données très importante dans une procédure ou bien un phénomène complexe, ces outils leur permettent d’avoir une vision globale et précise de la situation. Ils ont ainsi plus de lisibilité pour la prise de décision.