En images

14 juillet 2021 : au cœur de la réalisation du reportage sur la gendarmerie

auteur : Sirpa Gendarmerie - publié le

À l’occasion de la diffusion du traditionnel défilé parisien du 14 juillet, France 2 présentait, en direct, la résolution d’une enquête fictive par l’Institut de recherche criminelle de la gendarmerie nationale (IRCGN) et le Groupe d’intervention de la gendarmerie nationale (GIGN). Sur le site de Satory, présentateurs, caméramen, réalisateurs et régisseurs se mêlaient aux experts de l’IRCGN, aux opérationnels du GIGN, mais également aux responsables de la communication de la gendarmerie. Commentées par le patron de l’IRCGN, puis par la lieutenante-colonelle Maddy Scheurer, porte-parole de l’Institution, les différentes actions réalisées ont été pensées et organisées plusieurs mois auparavant, à travers une collaboration étroite entre les responsables de la chaîne et le SIRPA Gendarmerie. Du scénario à la mise en scène, en passant par le cadencement et l’étude de l’opportunité des tableaux choisis, rien n’a été laissé au hasard.

Cette démonstration fut également l’occasion de mettre en avant la complémentarité des moyens dont dispose l’Institution. Qu’ils soient experts en criminalistique, maître de chien, négociateurs, tireurs d’élite ou encore spécialistes de l’intervention, tous jouent un rôle majeur dans la résolution d’affaires criminelles. Grâce à quatre séquences de quelques minutes, les spécialistes de la gendarmerie ont pu faire découvrir au grand public certaines de leurs technicités, souvent uniques en France, voire en Europe. Peut-être de quoi faire naître quelques vocations…

Autres Diaporamas disponibles (190)

Formation des équipes médicales opérationnelles de la gendarmerie aux interventions en situation dégradée

Afin d’entraîner les Équipes médicales opérationnelles de la gendarmerie (EMOG) aux interventions dans un contexte de maintien de l’ordre public, un stage spécifique d’une durée de 72 heures a été organisé et intégré au stage de perfectionnement et d’évaluation de la capacité opérationnelle des unités de gendarmerie mobile, au Centre national d’entraînement des forces de gendarmerie de Saint-Astier.

Visite royale de la princesse Anne de Grande-Bretagne à la garde républicaine

Ce lundi 4 octobre, la garde républicaine a accueilli une invitée de marque. Pour la première fois depuis le début de la pandémie, son Altesse Royale, la princesse Anne de Grande-Bretagne, fille de la reine d’Angleterre Élisabeth II et du prince Philip, a traversé la Manche pour se rendre à Paris. Une visite de deux jours avec, au programme, une visite de la garde républicaine.

Les gendarmes mobilisés face aux intempéries et aux inondations dans le sud-est de la France

Placés en vigilance orange pour pluies-inondations par Météo France, voire rouge s’agissant des Bouches-du-Rhône, cinq départements de la région PACA sont touchés par des pluies torrentielles depuis ce dimanche 3 octobre en soirée. Les gendarmes des différents groupements sont mobilisés auprès des policiers municipaux et des pompiers. Ils apportent notamment leurs concours pour dévier les routes inondées, dégager les axes, mais aussi participer aux évacuations.

Foire internationale de Metz : la gendarmerie sur le terrain

Ouverte le 24 septembre dernier, la Foire internationale de Metz (FIM), organisée sur le thème du « Mieux vivre et Habiter autrement », fermera ses portes ce 4 octobre. Cette édition 2021 a notamment accueilli un stand tenu par des militaires de la région de gendarmerie Grand-Est, qui a permis de présenter au public l’institution et la diversité de ses métiers.

Champagne : les gendarmes veillent au grain

Les vendanges dans le vignoble champenois ont débuté le 12 septembre et se terminent ce week-end. Comme chaque année, la gendarmerie se mobilise fortement afin de contribuer activement au bon déroulement de ces vendanges en contrôlant notamment les secteurs viticoles et les axes routiers qui les desservent et interdire, dans la profondeur du dispositif, une recrudescence des atteintes aux biens.