En images

250 gendarmes projetés en Nouvelle-Calédonie en vue du référendum sur l’indépendance

auteur : Sirpa Gendarmerie - publié le

Jeudi 14 octobre, à l’aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle, un premier envol pour la Nouvelle-Calédonie était organisé, en vue du troisième référendum sur l’indépendance, prévu le 12 décembre 2021. Les 250 militaires, issus de trois escadrons et demi de gendarmerie mobile, du Groupement tactique de gendarmerie (GTG) et du Groupement opérationnel de maintien de l’ordre (GOMO), étaient rassemblés, prêts à embarquer. Déposé quelques jours auparavant à la base militaire de Creil, leur fret avait été pris en charge par l’armée de l’Air, qui s’est ensuite chargée de le conditionner, avant de veiller à ce qu’il soit chargé dans l’avion en partance. Un personnel de l’arme était donc présent sur site ce jeudi soir durant toute la manœuvre.

Étaient également présents des militaires du Centre national des opérations, chargé de la planification des opérations, et de la Section d’appui de projection des forces (SAPF). Cette dernière, rattachée au Commandement de la gendarmerie d’outre-mer (CGOM), assure trois missions de projection des unités de gendarmerie départementale et mobile : celles des VAC (Voies Aériennes Civiles), des VAM (Voies Aériennes Militaires) et des vols affrétés. Pour ce faire, les gendarmes qui la composent disposent d’un accès complet aux aéroports de la région parisienne.

À l’arrivée à l’aéroport de La Tontouta, les 250 militaires ont été accueillis par le Haut-commissaire de la République en Nouvelle-Calédonie, Patrice Faure, accompagné du commandant de la gendarmerie outre-mer, le général de corps d’armée Jean-Marc Descoux, du commandant de la composante gendarmerie de l’opération de sécurisation de la troisième consultation référendaire, le général de division Christophe Marietti, et du commandant de la gendarmerie pour la Nouvelle-Calédonie, le colonel Fabrice Spinetta. Ils ont ensuite débuté leur septaine obligatoire en raison de la situation sanitaire.

Autres Diaporamas disponibles (190)

Réception des médaillés olympiques et paralympiques à l'Elysée

Les médaillés aux Jeux Olympiques et Paralympiques de Tokyo ont été reçus ce mardi 14 septembre à l’Élysée. Parmi eux quatre sportifs de la gendarmerie : Clarisse Agbégnénou et Jean Quiquampoix ont été élevés au grade de chevalier de la Légion d’honneur ; Manon Brunet et Margot Boulet ont été promues chevalier de l’Ordre national du Mérite.

Mort de Jean-Paul Belmondo : l’hommage de la Nation

Décédé ce lundi 6 septembre, à l’âge de 88 ans, Jean-Paul Belmondo a reçu aujourd’hui un hommage national à l’hôtel des Invalides, en présence du président de la République. Dans son éloge funèbre, Emmanuel Macron a salué « un héros aux mille visages dont la carrière charrie mille vies. »

Incendies dans le Var : la gendarmerie fortement engagée aux côtés des sapeurs-pompiers

Plus de 120 gendarmes, départementaux, mobiles et réservistes, ont été déployés pour lutter contre les incendies qui ravagent, depuis le 16 août, le massif des Maures, dans le Var, aux côtés des sapeurs-pompiers. Leurs missions : protection et évacuation de la population, sécurisation des biens et gestion des flux. Plus de 7 000 personnes ont été évacuées et 8 000 hectares sont partis en fumée dans cette catastrophe d’une ampleur exceptionnelle. Le bilan humain, toujours provisoire, s'élève à deux victimes.

Sur terre et en mer avec les gendarmes du Finistère

Une journée embarquée avec les gendarmes du Finistère, renforcés par des camarades mobiles et des réservistes, dans le cadre du Dispositif estival de protection de la population (DEPP). Au programme : contrôles en mer avec la Brigade nautique (B.N.) de La-Forêt-Fouesnant, contrôles routiers avec la Brigade de proximité (BP) de Saint-Pol-de-Léon, en collaboration avec les douaniers, et patrouilles sur la plage et le marché avec la Brigade territoriale autonome (BTA) de Fouesnant.

Les pelotons de sûreté maritime et portuaire : des primo-intervenants aquatiques

Les Pelotons de sûreté maritime et portuaire (PSMP et PSMP Militaire) du groupement de gendarmerie maritime de la Méditerranée ont pour mission d’assurer la surveillance et la sécurisation d’un espace naval qui représente 30 % du trafic maritime mondial. Ils garantissent notamment la sûreté des zones maritimes et portuaires, civiles comme militaires. Celui de Toulon, en particulier, a dans son giron le plus grand port militaire d’Europe, la Base Navale de Toulon. 70 % de la flotte française y est stationnée, dont le porte-avions Charles de Gaulle, ainsi que six sous-marins nucléaires d’attaque.

Clap de fin pour les cadets du Nord

Vendredi 23 Juillet 2021, à l'institut Saint-Luc de Cambrai, 25 cadets de la gendarmerie du Nord se sont vus remettre le brevet de cadets de la Gendarmerie. Cette cérémonie, placée sous la présidence de Raymond Yeddou, sous-préfet de Cambrai et en présence du général de brigade Christophe Husson, commandant le groupement du Nord, marque la fin du stage d'information et de découverte du métier de gendarme, organisée du 19 au 23 Juillet 2021.

Les cadets, leur famille, et le chef d'escadron Jérôme Capart, président de l'association des cadets du Nord, peuvent légitimement être fier du travail accompli durant ce stage et des multiples missions d’intérêt général menées depuis le début de l'année.