En images

Commémorations du 11 novembre 2019 : en souvenir de tous ceux morts au combat

auteur : Sirpa Gendarmerie - publié le
Exception in rendering!

Message: Cannot read property 'serverSide' of undefined

TypeError: Cannot read property 'serverSide' of undefined
    at carousel (/tmp/nacmartin_phpexecjs5f05c37b0f17a7.61541602.js:94:24437)
    at t.default (/tmp/nacmartin_phpexecjs5f05c37b0f17a7.61541602.js:39:6096)
    at t.default (/tmp/nacmartin_phpexecjs5f05c37b0f17a7.61541602.js:86:25207)
    at Object.serverRenderReactComponent (/tmp/nacmartin_phpexecjs5f05c37b0f17a7.61541602.js:34:30615)
    at eval (eval at <anonymous> (/tmp/nacmartin_phpexecjs5f05c37b0f17a7.61541602.js:95:8), <anonymous>:4:23)
    at eval (eval at <anonymous> (/tmp/nacmartin_phpexecjs5f05c37b0f17a7.61541602.js:95:8), <anonymous>:11:3)
    at /tmp/nacmartin_phpexecjs5f05c37b0f17a7.61541602.js:95:8
    at /tmp/nacmartin_phpexecjs5f05c37b0f17a7.61541602.js:101:14
    at /tmp/nacmartin_phpexecjs5f05c37b0f17a7.61541602.js:1:92
    at Object.<anonymous> (/tmp/nacmartin_phpexecjs5f05c37b0f17a7.61541602.js:1:110)

Un an après avoir célébré le centenaire de l’Armistice de la Première guerre mondiale, tout le pays a rendu hommage aux armées et aux anciens combattants en ce 11 novembre 2019.

À Paris, ce devoir de mémoire a été honoré en plusieurs étapes. Le président de la République a d’abord déposé une gerbe au pied de la statue de Georges Clemenceau, ministre de la guerre ayant annoncé la signature de l’armistice en 1918. Escorté par la Garde Républicaine, le chef de l’État a ensuite remonté l’avenue des Champs-Élysées jusqu’à l’Arc de Triomphe, pour aller se recueillir devant la tombe du soldat inconnu et raviver la flamme, entouré par de nombreuses autorités politiques et militaires, ainsi que des anciens combattants. Enfin, dans l’après-midi, Emmanuel Macron s’est rendu au parc André-Citroën, dans le XVe arrondissement de Paris, pour inaugurer le premier monument national dédié aux morts pour la France en opérations extérieures depuis 1963, fin de la guerre d’Algérie. Les noms de dix gendarmes figurent parmi les 549 inscrits sur ce mémorial.

Autres Diaporamas disponibles (68)